En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les policiers et les pompiers interviennent sur les lieux de l'incendie de la mosquée d'Auch
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

32 opinions
  • burnaburka
    burnaburka     

    Un jeune homme qui se rendait sur la tombe de sa tante a laissé tomber en mangeant, un morceau de couenne dans un carré sans croix. Le Préfet de police a été diligenté sur place pour prélèvement d'ADN et arrestation urgente du coupable toutes autres affaires cessantes.
    On en a parlé matin midi et soir, politiques, journalistes confondus.

  • al Azar
    al Azar     

    DANS LE DEPARTEMENT DE LA REUNION

    un article de ce jour paru sur le site Internet de la chaîne de télévision généraliste de La Réunion et signalant qu’une statue de la Vierge Marie a été brisée en plusieurs morceaux et son buste empalé sur un pic…

    La scène a choqué les habitants de la Plaine des Cafres. À proximité de la chapelle de Notre-Dame-de-la-Paix, une statue de la Vierge Marie a été détruite et mise en scène. L’acte de vandalisme remonte à plusieurs jours mais les automobilistes n’ont pas osé toucher l’idole [sic !]. Sur le bord de la route, un sac poubelle contient des morceaux de la statue. À côté, le buste de l’idole [resic !] a été empalé sur un pic au milieu des fougères. Les passants sont choqués de voir cette scène. Un automobiliste s’insurge : « C’est [pas] parce qu’on ne prie pas le même Dieu qu’il faut détruire celui des autres. C’est comme ça qu’il y a la guerre dans le monde. »

    PAS DE DISCOURS DU PRESIDENT ? POURQUOI ?

    burnaburka
    burnaburka      (réponse à al Azar)

    Dans le gouvernorat de Tataouine, un buste d'Ali a été souillé d'excréments liquides et solides humaines, ainsi que de déjections porcines et canines contrairement aux lois coraniques.
    Le journal fait état de l'émoi de milliers de pleureuses endeuillées, qui se sont par solidarité, elles-mêmes mises dans le même état, s'entraidant pour ce faire.

    A quand un discours du président ?

    burnaburka
    burnaburka      (réponse à burnaburka)

    J'oubliais le quartier : Bezef wiqan

  • al Azar
    al Azar     

    Après l’église Saint-Pierre de Gex , une autre église du diocèse de Belley-Ars a subi, au cours du week-end de l’Assomption, une profanation et un vol. Il s’agit de l’église paroissiale de Collonges. Les articles des deux organes de presse qui les signale ne sont pas, malheureusement, en libre lecture. L’article du Dauphiné précise dans son titre « deux églises profanées durant le week-end de l’Assomption

    Le président n' a rien dit !

  • al Azar
    al Azar     

    Après l’église Saint-Pierre de Gex , une autre église du diocèse de Belley-Ars a subi, au cours du week-end de l’Assomption, une profanation et un vol. Il s’agit de l’église paroissiale de Collonges. Les articles des deux organes de presse qui les signale ne sont pas, malheureusement, en libre lecture. L’article du Dauphiné précise dans son titre « deux églises profanées durant le week-end de l’Assomption

    Le président n' a rien dit !

  • al Azar
    al Azar     

    LU DANS "LA VOIS DE L' AIN

    La Voix de l’Ain qui signale non seulement qu’une troisième église du diocèse du Belley-Ars a été profanée et volée pendant ce week-end du 15 août, mais qu’une quatrième église avait été cambriolée le 22 juillet dernier, un fait que j’ignorais… Ainsi, et pour le seul diocèse de Belley-Ars, ce sont 22 églises qui ont été victimes de malfaisants depuis octobre 2014 !

    Trois églises ont été cambriolées, forcées ou profanées ce week-end du 15 août. Cela porte à 22 le nombre d’édifices de ce type pris pour cible dans le diocèse depuis octobre 2014. Du jamais vu ! Cette fois, ce sont les églises de Gex, Collonges et Notre-Dame [de l’Assomption] de Bellegarde-sur-Valserine qui ont fait les frais des malfaiteurs. Le 22 juillet dernier, l’église de Saint-Jean-de-Niost avait été cambriolée. La même qui avait été profanée en octobre 2014, ouvrant ainsi la funeste liste des lieux de culte dégradés dans l’Ain.

    ET PAS DE DISCOURS DU PRESIDENT...PREMIER SINISTRE.....CAZENAVE SINISTRE DES CULTES !!!

    burnaburka
    burnaburka      (réponse à al Azar)

    Non seulement il y en aura pas, mais tout est fait pour étouffer.

  • al Azar
    al Azar     

    LU DANS "LA VOIS DE L' AIN

    La Voix de l’Ain qui signale non seulement qu’une troisième église du diocèse du Belley-Ars a été profanée et volée pendant ce week-end du 15 août, mais qu’une quatrième église avait été cambriolée le 22 juillet dernier, un fait que j’ignorais… Ainsi, et pour le seul diocèse de Belley-Ars, ce sont 22 églises qui ont été victimes de malfaisants depuis octobre 2014 !

    Trois églises ont été cambriolées, forcées ou profanées ce week-end du 15 août. Cela porte à 22 le nombre d’édifices de ce type pris pour cible dans le diocèse depuis octobre 2014. Du jamais vu ! Cette fois, ce sont les églises de Gex, Collonges et Notre-Dame [de l’Assomption] de Bellegarde-sur-Valserine qui ont fait les frais des malfaiteurs. Le 22 juillet dernier, l’église de Saint-Jean-de-Niost avait été cambriolée. La même qui avait été profanée en octobre 2014, ouvrant ainsi la funeste liste des lieux de culte dégradés dans l’Ain.

    ET PAS DE DISCOURS DU PRESIDENT...PREMIER SINISTRE.....CAZENAVE SINISTRE DES CULTES !!!

  • al Azar
    al Azar     

    encore un desequilibre

    tentative d’incendie criminel de la chapelle Saint-François de Rennes, desservie par l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre (ICRSP). Les voici. La chapelle Saint-François est régulièrement la cible d’actes christianophobes. Lors même des célébrations, il n’est pas rare que des quidam interrompent les rites sacrés par des slogans blasphématoires ou insultants et des attitudes menaçantes envers le célébrant. La communauté a été contrainte de mettre sur pied son propre service d’ordre qui se tient dans le fond de l’église, près de l’entrée, pour parer à toute éventualité. Des plaintes ont été déposées par le desservant. La tentative d’incendie criminel perpétrée dans la nuit du 13 au 14 août (voir ici) aurait pu avoir des conséquences désastreuses, et elle avait été précédée par une campagne de tags blasphématoires apposés sur l’église. Grâce à l’intervention rapide des pompiers, seul le bas de la porte d’entrée a été calciné

  • al Azar
    al Azar     

    ENCORE UN DESEQUILIBRE !
    tentative d’incendie criminel de la chapelle Saint-François de Rennes, desservie par l’Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre (ICRSP). Les voici. La chapelle Saint-François est régulièrement la cible d’actes christianophobes. Lors même des célébrations, il n’est pas rare que des quidam interrompent les rites sacrés par des slogans blasphématoires ou insultants et des attitudes menaçantes envers le célébrant. La communauté a été contrainte de mettre sur pied son propre service d’ordre qui se tient dans le fond de l’église, près de l’entrée, pour parer à toute éventualité. Des plaintes ont été déposées par le desservant. La tentative d’incendie criminel perpétrée dans la nuit du 13 au 14 août (voir ici) aurait pu avoir des conséquences désastreuses, et elle avait été précédée par une campagne de tags blasphématoires apposés sur l’église. Grâce à l’intervention rapide des pompiers, seul le bas de la porte d’entrée a été calciné

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Des tragédies se préparent dans l'indifférence gouvernementale,des promesses non tenues parce qu'intenables et des formules pompeuses vidées de leur sens par les réalités.

  • roperc'h
    roperc'h     

    surtout ne parlez pas des églises qui sont prises pour cible mais sans une ligne dans les journaux

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire