En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Malgré une météo incertaines, de nombreux badauds sont venus saluer samedi l'Hermione.
 

235 ans après son aïeule, cette reproduction d'une frégate d'époque a entamé samedi soir sa traversée de l'Atlantique. Elle a été construite avec les matériaux et les techniques du XVIIIe siècle

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lebeaufrançois
    lebeaufrançois     

    Meme le père Fouras sans sa barbe ( mais ça viendra) était présent pour " l'événement". Il aurait mieux valu qu'il inverse la courbe du chomage mais ce grand sportif ne relévera jamais ce défi!

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Il veulent faire vivre dans nos tête l'éternel reve américain qu'il nous ont déjà vendu pendant des décennies . Moi j'y suis allé plusieurs fois pour voir et je peux vous dire que le reve américain est devenu un cauchemar . Mais bon apparemment cela marche encore

  • albert13
    albert13     

    A quoi bon célébrer une erreur stratégique qui a permis aux loyalistes anglais fuyant les U.S de coloniser le Canada francophone et ensuite permis la vente de la Louisiane qui a été un désastre. De plus on nous parle de crise économique alors que ce bateau qui est un réel danger de mort pour ses marins nous a coûté 26 millions d'euros dont 13 avec nos impôts

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à albert13)

    L'histoire n'a retenu que le côté "positif", mais l'autre face est caché sous silence, notamment le génocide améridien.

Votre réponse
Postez un commentaire