En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Que ce soit dans la politique ou la culture, l'héritage d'Aimé Césaire est capital pour la Martinique.
 

L'émotion populaire suscitée par la mort du poète est énorme en Martinique mais aussi en métropole. Les obsèques ont lieu à 20h30 (heures de Paris), et seront retransmises sur le parvis de l'Hotel de ville...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • westindies
    westindies     

    en tant que martiniquai je dois dire que j'ai étais surpris par l'ampleur de l'impact de la mort de Césaire sur le reste de la France. Je ne parles pas de la classe politique mais du citoyen français qui comprend l'oeuvre de Césaire et comprend la puissance humaniste d'un combat. Le citoyen français comprend que Césiare se bat pour l'éclosion de la justice et de la paix. Et ça s 'est rassurant alors juste pour ça Merci Papa Césaire

  • l'idée au logis
    l'idée au logis     

    Les hommages de la Droite à Aimé Césaire et Germaine Tillon ont quelque chose d'impudique, d'indécent et d'outrancier pour tout humaniste et progressiste...
    Mais c'est avec cette impudeur que les dignes successeurs des colonialistes et esclavagistes enfument si bien les Français-moutons...

  • cynicman06
    cynicman06     

    A 46 ans, je fais partie des rares personnes de ma générations qui ont eu la chance d'avoir une prof de français qui nous a fait découvrit Aimé Césaire. La pire des choses qui pourtait arriver aujourd'hui, c'est quil entre au Pantheon sous la présidence de celui qui lors d'un discours célèbre a insulté les Africains et continue comme ses prédecesseurs alors qu'il disait le contraire dans sa campagne à se comporter comme un post colonialiste.

Votre réponse
Postez un commentaire