En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'ancien grand patron du CHU de Caen est dans collimateur de la justice.
 

L’ancien haut-fonctionnaire, alors à la tête d’un établissement au plus mal financièrement, est soupçonné d'avoir puisé dans les finances publiques pour faire des travaux colossaux dans sa résidence de fonction. Depuis, la justice ne le lâche plus. Dernier exemple en date.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Nel.son
    Nel.son     

    6 000 euros une amende record pour avoir détourné autant de fric, alors ils peuvent continuer à piquer dans la caisse................

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Nel.son)

    L'amende n'est pas la seule condamnation pécuniaire.
    C'est la condamnation vis à vis de l'état.
    Qui s'ajoute à la restitution de la somme détournée, aux dommages et intérêts, etc.

  • CTPC45
    CTPC45     

    Francois il pas un autre un copain banquier a qui revendre la maison 1.5M € pour ce rembourser ?

  • kline
    kline     

    et après c'est à nous pauvres pékins de renflouer les caisses de la sécu .....

  • Moustique
    Moustique     

    alors que beaucoup de gens vivent avec le smic , en travaillant il serait bon d'infliger une amande record a ce dit directeur , mais l'amende est toujours inferieur a la somme detournee ou est la justice

  • Moustique
    Moustique     

    alors que beaucoup de gens vivent avec le smic , en travaillant il serait bon d'infliger une amande record a ce dit directeur , mais l'amende est toujours inferieur a la somme detournee ou est la justice

  • gouik
    gouik     

    Détourne 1 million et amende de 6000€, à quoi bon être droit?

    CTPC45
    CTPC45      (réponse à gouik)

    Détourner c'est un grand mot, la baraque est a l'état. Mais je vous accorde que je vois pas non plus comment appeler ca autrement lol. En meme temps je trouve étonnant qu'un "simple chef d'établissement" est autant la main sur l'argent de l'état. Un établissement a budget négatif devrait être suivit sur ce qui est fait de l'argent qu'il n'a pas. 10 000€ de seringues au grossiste habituel ok, mais 10 000€ a un artisan bâtiment pour une annexe c'est pas le même genre de facture...

Votre réponse
Postez un commentaire