En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L’alcool présent dans un cas de violence sur deux
 

Selon une enquête de l'Observatoire national de la délinquance, l’alcool est présent dans près d’un cas de violence sur deux, idem pour les violences conjugales. « C’est un produit qui, chez tout un chacun, peut, à un moment ou un autre, entraîner des dérapages qui peuvent avoir des conséquences majeures », estime un spécialiste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • tophe42100
    tophe42100     

    J'ai oublié un bout de phrase: "... après une rechute) EST L'ALCOOL. Donc,..."

  • tophe42100
    tophe42100     

    Je cautionne tous les témoignages. Je ne bois plus une goutte d'alcool depuis plus de 10 ans: période dépourvue de toute violence. Alors qu'auparavant, je terminais assez régulièrement en garde à vue ou aux urgences. Dans ma jeunesse (53 ans aujourd'hui), j'ai testé à peu près toutes les drogues, et je dois bien dire que la seule avec laquelle j'ai connu des problèmes d'addiction nécessitant une cure (et pourtant j'ai arrêté par moi-même, après une rechute). Donc, j'estime aussi que le drogue la plus dangereuse pour soi et son entourage est bel et bien l'alcool, de par son statut légal et social, et par l'addiction sournoise et perverse qu'il développe. Arrêtons de "taper" sur les fumeurs occasionnels (je ne parle pas des ados, attention, qu'il faut protéger et prévenir), et penchons-nous un peu plus sur la dangerosité de l'alcool.

  • relativisons
    relativisons     

    ... classent l'alcool devant le cannabis en terme de dangerosité, mais les politiques ont des positions idéologiques sur ce sujet donc on avance pas, toutes ces drogues devraient être sur un pied d'égalité vis à vis de la loi

  • plm75
    plm75     

    UNE QUESTION SIMPLE:

    SI L'ALCOOL éTAIT INVENTE AUJOURD'HUI, AURAIT-IL EU LES AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHé?

  • calignas
    calignas     

    que dans 1 cas sur 2, ce sont ceux qui ont consommé de l'eau et des sodas.....

  • ben voyons
    ben voyons     

    C'est bien drôle de lire certaines personnes dénoncer le VRAI problème qui est l'abus d'alcool, la majorité des personnes qui consomme de l'alcool le font modérément. Mais quand ont avance cet argument pour le cannabis tout d'un coup il devient obsolete. MAUVAISE FOI

  • ben voyons
    ben voyons     

    C'est vrai que la L'angleterre qui n'est pas passé a l'euro roule sur l'or et n'a pas connu la crise.

  • ben voyons
    ben voyons     

    Les musulmans, c'est la même chose pour toutes les autres religions. Quand ont arrivent à dire que: si elle le veut une femme violé peut ne pas tomber enceinte. C'est aussi une perte de contact avec le réel.

  • Lindigné
    Lindigné     

    aussi est une drogue. Certains (Pas tous!) musulmans se shootent à l'idéologie coranique comme certains se shootent avec diverses substances pour le corps. Mais la cause et le résultat sont identiques: Perte de contact avec le réel.

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Enfin la vérité sur l'alcool, celà fait longtemps que l'on attendait ces conclusions sur l'alcool.Combien de drames en raison d'une surconsommation d'alcool, non les êtres humains ne savent as se modérer. On a constaté il n'y a pas longtemps le rôle de l'alcool dans les AVC et dans beaucoup de pathologies. L'alcool détruit tout et en particulier le cerveau.

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire