En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'affaire Flament/Hamilton relance le débat sur la prescription des viols sur mineurs

HamiltonFlament.jpeg
 

Les accusations de viol portées à l'encontre du photographe David Hamilton par Flavie Flament relancent le débat sur la prescription des viols sur mineurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • melaine
    melaine     

    C'est maintenant qu'elle se réveille ,peut-être en manque de notoriété ,
    Maintenant c'est le show-bise que va se mettre a gouverner ,que font nos ministres et sécrétaire d'état , pas assez payés ,ou alors Flavie Flament est au chomage

  • ctrape
    ctrape     

    Cette affaire relance surtout le problème des accusations sans preuves, le problèmes de la médiatisations de ces accusations et, trop souvent, le problèmes des juges qui ne sont pas neutres dès le départ, dans ce domaine, dans lequel la présomption d'innocence est balayée dès le départ. C'est dans le silence que la police et la justice devraient toujours opérer. Un vœux pieux pour une société qui croit que la communication n'est que vertueuse...

Votre réponse
Postez un commentaire