En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le train Paris-Limoges, après son déraillement en gare de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013. 7 personnes ont perdu la vie dans l'accident.
 

La catastrophe ferroviaire avait fait 7 morts en juillet 2013. Un rapport, réalisé à la demande du CHSCT de l'établissement d'infrastructure dont dépend la gare de Brétigny, pointe une "banalisation du travail dans l'urgence", un "retard de maintenance", un "sous-effectif chronique"...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • DADOURUN
    DADOURUN     

    au 21ème siècle, en France, il faut bac+3 pour serrer les écrous des 2 500 000 éclisses .... où les trouver, ces braves travailleurs ??? c'est ça le dysfonctionnement!!!!!!

  • rowl
    rowl     

    C'est comme "l'accident" du pdg de Total ...

  • ET
    ET     

    Cet accident aurait pu être évité, et qu'ils n'essaient pas de trouver des excuses.

  • R.I.P
    R.I.P     

    Je doute toujours de cette thèse et certaines chose on été caché comme le dépouillement des cadavres par la populace locale

  • 109600
    109600     

    Conclusion: c'est de la faute à "pas de chance" et surtout pas à l'équipe de "bras cassés" qui ont mal serré les boulons.

  • lagauche
    lagauche     

    sur 150000 cheminots, il y a 60% de cadres, comment voulez vous que l'entretien des voies soit fait correctement .

Votre réponse
Postez un commentaire