En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un journaliste filme des scellés durant une suspension d'audience en Corse, lors d'un procès d'assises.
 

Désormais, les tribunaux vont devoir enregistrer toutes les audiences lors des procès d'assises. La captation d'images reste en revanche une exception.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Voyeur ?
    Les procès sont PUBLICS !
    C'est d'ailleurs une des garanties fondamentales que la justice soit bien rendue : que le Peuple y ait accès.
    Le Peuple, encore une fois, est la garantie du bon fonctionnement des institutions républicaines.
    Le Peuple, et pas une brochette de fonctionnaires privilégiés.
    Evidemment ça pose des problèmes de droit à l'image et il semble nécessaire d'imposer que seuls les mis en cause et les magistrats soient filmés.

  • trueblabla
    trueblabla     

    Qu'on filme plutôt toutes les conversation de nos élus et leurs repas aussi tient :) Ensuite on pourra peut être envisager d'aller jouer les voyeurs

Votre réponse
Postez un commentaire