En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un malade a été autorisé ce mardi à utiliser du cannabis à usage thérapeutique (photo d'illustration).
 

C'est pour lui un moyen de soulager ses douleurs. Le tribunal correctionnel d'Avignon a relaxé mardi un homme poursuivi comme consommateur de cannabis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et à quelques kilomètres, à Carpentras, le tribunal a condamné un dealer multi récidiviste déjà sous le coup de plusieurs peines d'emprisonnement avec sursis à ... de la prison avec sursis. Dans une région où sur le chantier d'un hypothétique parc d'attraction on a pas encore d'architectes ou d'ouvriers mais déjà des réseaux de deal des proches banlieues sensibles. Oui, en principe sursis sur sursis c'est impossible (et le parquet a d'ailleurs fait appel). Mais c'est la justice Française. Pour une banane ou une bougie tu peux aller en taule. Mais pour du trafic de drogue ... pour certains c'est l'addiction de demain.

  • deuxc
    deuxc     

    Donc les go fast deviennent inutiles. Il faudra équiper les voitures des livreurs de gyrophares et de 2 tons....

  • boris2748
    boris2748     

    Bravo aux juges.

  • Mallet
    Mallet     

    Si ça soulage le malade tant mieux. La souffrance ne sert a rien.. Il faut que le cannabis ne soit tolère qu a une fin thérapeutique.. Très belle avancée. A quand le droit a mourir ? Ça aussi c est très important

  • c j p
    c j p     

    ils ont trouver le moyen, de nous faire, avaler la dépénalisation du cannabis

Votre réponse
Postez un commentaire