En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des jurys populaires en appel pour les délits graves, dit Mercier

Mis à jour le
La mise en place de jurys populaires pour les délits graves et en appel, juge le ministère
 

L'introduction de jurys populaires dans les tribunaux correctionnels pourrait se faire en appel uniquement et pour les délits les plus graves, a dit vendredi le ministre de la Justice Michel Mercier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • 007
    007     

    C'est au pied du mur que l'on vois le maçon???Au fait,ce monsieur (a bonne bouille???AUX ORDRES DE QUI?)DE LA JUSTICE????A VOIR? Je suis prêt à PARIER QUE.......(les enterrements de 1er classes,ont de beaux jours ..dans notre belle FRANCE..........

  • kiki1634
    kiki1634     

    d'accord pour les jurys populaires uniquement quand ce sont des politiques qui sont jugés, cela éviterait peut être une certaine connivence qui leur permet trop souvent de passer entre les gouttes . Qu'ils répondent vraiment de leurs actes devant le peuple autrement que par le biais des urnes.

  • Flak
    Flak     

    "Préserver à tout prix une justice indépendante"

    Quelle comique cette justice a 2 boules 50 qui protège une catégorie et qui détruit le bon francais qui taffe exemple

    René Gallinier fait 2/3 mois de prison pour s'etre défendu par contre nos chers pépites elles ressortent libre
    exemple :

    Quand la juge des libertés et de la détention de Bobigny s’attire à nouveau les foudres des policiers. La magistrate a décidé la remise en liberté d’un trafiquant de drogue présumé et de ses deux complices, malgré leur mise en examen.

    Ils avaient pourtant été arrêtés en possession de 3,5 kilos de cannabis, de 1,5 kilo de cocaïne, d’une Kalachnikov, d’un pistolet-automatique et son silencieux, ainsi que d’une centaine de cartouches. Les policiers de Seine-Saint-Denis sont furieux, écœurés… et un brin désabusés. Le parquet compte faire appel.

  • codex
    codex     

    Désolé, mais la nomination se fait (du moins officiellement) par tirage au sort, et on n'a pas le droit de refuser…

  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    jury populaire faite moi rire déjà pour être jury il faut croire en la justice et avec ce qu'elle nous montre c'est pas demain la veille que je serai jury populaire dans ce pays l'argent achète tout même la justice on a de bon exemple avec l'affaire bétancour et maintenant l'affaire karachi

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    ces juste un des moyens de retirer un peu plus
    de pouvoir au juge, ce qui arrange bien qui ?

  • Xavier76
    Xavier76     

    De tous les reproches qu'on entend à propos de Sarkozy, le plus grave pour moi c'est son intention de réformer le système judiciaire en voulant supprimer le juge d'instruction. Les financements occultes de partis politiques ou les écoutes téléphoniques à côté de ça ce n'est rien (bien que ces éléments soient les symptômes d'un même problème). Avec cette question de la suppression du juge d'instruction, là on peut parler de mise en danger de la démocratie, phrase qu'on entend aujourd'hui pour tout et n'importe quoi et qui finit par perdre de son sens. Car s'il est vrai que dans 98% des affaires il n'y aura pas lieu d'être suspicieux, pour les 2% restants, les affaires dites sensibles à caractère politique, là la fonction du juge d'instruction garde toute son importance et sa valeur irremplaçable face aux procureurs. Pour moi il est inconcevable d'envisager de voter pour un homme politique qui nous présenterait une telle réforme comme un progrès, même s'il est vrai par ailleurs que notre système judiciaire est souvent défaillant et le concept d'égalité et d'indépendance souvent bafoué. Il faut tant bien que mal préserver cette notion d'indépendance, et en cela préserver la fonction du juge d'instruction est essentiel.

  • Xavier76
    Xavier76     

    Voilà encore un moyen trouvé pour affaiblir le niveau d'exercice du pouvoir judiciaire. Tout ça pour flatter une partie de l'électorat populiste de Sarkozy sur des dossiers sensibles qu'il veut mettre sous l'appréciation idéologique plutôt que sous l'appréciation juridique. Ca n'avancera à rien si ce n'est de tirer le niveau du pouvoir judiciaire vers le bas. Avec Sarkozy ce n'est pas la méritocratie, c'est la médiocratie qui se met en place. Quant à la suppression du juge d'instruction, jamais ça ne passera.

  • pafin33
    pafin33     

    C'est sûr ils vont être contre cette proposition...je vois deja les arguments:

    "le gouvernement veut mettre des jury populaire..cela lui permet de ne pas renouveler des postes dans la magistrature !!et de les substituer par des non-professionnel !!! "

    non ?

  • Arffff
    Arffff     

    A moins qu'ils disent non!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire