En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Jungle" de Calais: "nous n'avons nulle part où aller", se désolent des réfugiés

"Home", la clôture de la maison d'Alpha à Calais
 

Cette semaine signe l'évacuation partielle du camp de Calais. La moitié des migrants, soit près de 2.000 personnes, devront avoir quitté le bidonville d'ici mercredi. Les habitants de la "jungle" redoutent pour beaucoup ce départ. Certains parce qu’ils s’y sont reconstruit une vie, d’autres parce qu’ils redoutent l’après Calais. Reportage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • kiki5962
    kiki5962     

    Ces gens survivent dans cette galère,au vu de tous,les adultes savent,les enfants n'y comprennent pas grand chose mais se fondent dans ce triste décor.Cette situation ne peut continuer,je crains'une révolte !!!!!!Que fait le gouvernement contre les passeurs???

  • bouledog
    bouledog     

    il y a encore de la place au Vatican , le pape est près à en accueillir , charité chrétienne bien ordonnée commence par lui même
    il doit être un exemple face au monde chrétiens , les paroles ne suffisent pas c'est les actes qui comptent et il a de nombreuses chambres
    de disponible pour accueillir des migrants

  • Seth
    Seth     

    Go home !!!

  • bouledog
    bouledog     

    ils ont pour certains payé 6000 euros aux passeurs pour arrivée à Calais , le pire c'est que les passeurs se trouvent encore à Calais

  • chloe
    chloe     

    chez eux éventuellement , ?

  • reagir
    reagir     

    incroyable ce que l'on peut lire comme c.......s, la bêtise est un puits sans fond!!!!!!!!

  • fred89200
    fred89200     

    Je me gausse de voir nos politiques et nos journalistes appeler "la jungle " cette zone . Nos journalistes donneurs de leçons seraient-ils en train de comparer des humains à des animaux?

  • Jmolo
    Jmolo     

    S'ils avaient choisi de s'installer à Cannes, au lieu de Calais...
    au moins ils auraient eu chaud !

  • dbernard
    dbernard     

    Vous ne savez pas ou aller ...
    Retournez dans votre pays pour vous battre !
    Si les Français avaient fait comme vous, il y a quelques années, nous serions Allemands ...

    LILLOIS
    LILLOIS      (réponse à dbernard)

    ne pas oublier les milliers de terroristes infiltrés en france

    Agostini
    Agostini      (réponse à dbernard)

    Ca c'est une bonne analyse

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Ces quoi ces représentants de ces pays qui abandonnent pour beaucoup femmes et enfants a leur triste sort,ils viennent avec leurs coutumes,cela finira mal.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire