En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Joyandet : « Grâce à nous, la démocratie revient »

Mis à jour le
Alain Joyandet, secrétaire d'Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie
 

Alain Joyandet va « fêter le retour en démocratie de la Mauritanie ». L'occasion pour le secrétaire d'Etat chargé de la Coopération, de revenir sur le délicat sujet de la Françafrique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Franck Weiss
    Franck Weiss     

    Voilà typiquement un commentaire partial... son auteur a-t-il seulement lu l'article ?... certainement pas, il avait déjà son parti pris et voulait s'exprimer envers et contre tous. Je ne dis pas que ce que nous raconte Alain Joyandet soit "incriticable", je dis seulement, qu'il faut d'abord lire ce qui est écrit, sans interptéter et non pas lire ce que l'on veut y lire".
    Une preuve ? Le couplet sur les USA... Risible... en quoi les USA ou la France peuvent-ils se prévaloir comme doneur de leçons de démocratie et d'anti corruption et d'honneteté politique ? Depuis quand ? Depuis les raisons de la guerre en Irak ou celles que l'on peut lire quasi quotidiennement dans les journeaux de l'exagone ?
    Ou dans l'article, Hannoune a-t-il "lu" les aveux de M. A. Joyandet ?

  • KALS
    KALS     

    désolé vous ne voyez pas au de la du bout de votre nez la jeunesse africaine est prête pour le challenge et elle n'a nullement le besoin de la france pour se faire un chemin le monde est devenu un village et les partenaire ne manquent pas chine inde breZIL
    les perspectives d'avenir ne manquent pas juste la corruption qui est votre armes pour destabiliser les pays qui veulent changer avec la françafrique

  • tetra
    tetra     

    Absolument votre raisonnement est vrai.
    Il faudrait laisser l'afrique tranquille.
    Elle nous coute trop chére ,et nous en avons marre de payer pour ce gouffre.
    Laisser les se dèmerder tout seul comme nous le faisons.
    (trop cher pour la France).

  • Coulib
    Coulib     

    C'est honteux de revendiquer le soutien à la légitimation d'un putsch contre un président démocratiquement élu, perpétré par un officier rebelle limogé le plus régulièrement du monde. C'est honteux d'avoir contribué à pulvériser les vélléités anti-putschistes de l'Afrique. Piur du fric!!

  • sort de ton bureau
    sort de ton bureau     

    La démocratie revient ou ca ? , les dictateurs se font légions la misère grimpe a compter le nombre de clandestin qui fuie en Europe

  • T.Zeina
    T.Zeina     

    Jedna,
    Ces propos n'engagent que vous. La jeunesse africaine ne pense pas comme. Et vous le savez très bien. Je ne sais pas ce que nous gagnerons en ayant comme intermédiaires des gens de sinistre réputation. Je pense à M.Bourgi...

  • Henoune
    Henoune     

    Il a fini par l'avouer, M. Joyandet. La France a soutenu les auteurs du coup d'Etat du 6 aout 2008 en Mauritanie pour défendre ses intérêts. Le "retour" à la démocratie dont M. le Ministre fait l'éloge est une élection contestée, pour fraude massive, par les principaux concurrents. mais qu'il sache qu'un coup d'Etat appelle tujours un autre et il n'ya pas qu monde que la France pour s'interesser à la Mauritanie. Il va falloir compter avec les Yankees, farouchement opposés à la junte. Et ils savent, eux aussi, faire le menage entre intérêts et démocratie.

  • showman
    showman     

    vous passer votre temps a nous piller nos ressource a MANIPULER LES DIRIGEANT ET PROVOQUER DES GUERRE CIVILE parce que en europe ya pas grand chose, QUAND VOUS ET LES AMERICAINs NOUS LAISSERAI TRANQUILLE l'afrique se portera bien et pourra profité de ces propre richesse avec la nouvelle génération de jeune dirigeant qui sont démocratique paraport aux vieux dictateur qui étaient vos Employés.
    Comme ces jeune dirigeant n'ont plus envi de vous obéir vous et vos multinationale provoqué des guerres civils, maintenant ces connerie ces fini,ON BAISSERAIENT PLUS LA TÊTE

  • Jedna
    Jedna     

    Je suis tout à fait d'accord avec Mr Joyandet que la France doit cesser de développer des complexes historiques avec l'Afrique. Ces oeillères ne serviront en rien le développement de notre Continent où la France est un partenaire stratégique crédible.
    La jeunesse dans nos différents pays (francophones) fonde beaucoup d'espoirs sur le maintien et le renforcement de cette relation séculaire qui, au-delà des échanges économiques, se traduit aussi par des liens culturels et d'histoire partagés.
    Jedna DEIDA
    Journaliste Mauritanien

Votre réponse
Postez un commentaire