En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Journée de grève jeudi dans l'éducation nationale
 

PARIS (Reuters) - Des syndicats de l'Education appellent à une journée de grève jeudi pour protester contre la politique éducative et budgétaire du...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • jb72
    jb72     

    bravo et merci.J'espère que vous réussirez

  • Kart39
    Kart39     

    Si tu es si jaloux d'eux, passe donc le concours d'entrée à l'EN. Il se présente de moins en moins de monde, vu que c'est un si bon boulot. Dans quelques années il y aura pénurie d'instit. Tu n'as qu'a te présenter!! Mais vu ta réaction tu n'as pas du être si bon que ça sur les bancs de ton école!!!

  • I HAVE A DREAM
    I HAVE A DREAM     

    A qui profite les grèves ?
    A l'état qui ponctionne une journée de salaire .
    Qui en patit ?
    Les élèves de l'école publique qui sont dans la nature et qui rate des cours .
    A qui cela profite ?
    Aux écoles privées qui ne font pas grève.
    Alors chers collègues de l'education nationale ,cessez de vous "tirer une balle dans le pied " .Manifestez le samedi qui est jour sans cours !

  • heloïse
    heloïse     

    Et pourquoi pas 200 gamins dans un amphi? On parle d'élèves jeunes, pas d'étudiants autonomes. Un élève, c'est pénible, ça pose des questions, dites donc! Ce n'est pas muet à gratter pendant une heure. On ne peut pas interagir avec 70 gosses, le travail d'un prof n'est pas de faire un cours magistral comme au concours...

  • prof73
    prof73     

    Je ne ferai pas grève car financièrement je ne peux pas me le permettre. Et oui, malgrè tout ce que je peux lire, la vie est aussi difficile pour les fonctionnaires du bas. D'ailleurs mon salaire mensuel a baissé car je n'ai pas eu d'augmentation mais la cotisation retraite a augmenté.
    En ce moment, je dois me battre pour garder une classe ouverte sinon cela veut dire 27 ou 28 élèves sur 4 niveaux à la prochaine rentrée. Cela fait deux jours que je bosse avec 39 de fièvre car il n'y a aucun remplaçant de disponible. Quand au niveau qui baisse, est ce ma faute si les élèves n'apprennent aucune leçon?

  • hippipi
    hippipi     

    La solitude est bien pesante pour avoir de telles idées !

  • Bigeardon
    Bigeardon     

    Suis d'accord, faut des mecs mais des vrais.Des petits gars qui vont au charbon et qui fassent de nos jeunes les talents de demain!

  • thierry la paluche
    thierry la paluche     

    ... des beaufs comme toi laissent leur enfants toute la soirée devant la télé au lieu de bosser et de lire, encore un qui confond éducation ( c'est le rôles des parents pas de l'école !!! )et instruction !

  • valdemarnaise
    valdemarnaise     

    Il faut qu'ils se reposent avant les vacances de février et faire les dernières soldes.
    C'est démoralisant de voir des enseignants faire grève sans arrêt alors que l'éducation nationale est le premier budget de France. Les contribuables ne peuvent plus mettre la main à la poche. Si encore les élèves étaient bien instruits mais non, depuis des années nous constatons que le niveau baisse de plus en plus et rien n'est fait pour que çà change. Ces gens-là seront-ils un jour rassasiés ? A quand un grand nettoyage.

  • JOSS22
    JOSS22     

    Puisque l'État cherche à combler au plus vite son déficit budgétaire abyssal, je lui suggère d'appliquer le dicton de bon sens et bien connu chez les ouvriers du bâtiment, à savoir que 2 maçons travaillant ensemble font le boulot de 3 travaillant séparément!... Eh bien la formule serait tout aussi valable pour les profs (1 "commandant de bord" expérimenté avec bureau à l'avant de la salle, l'autre "copilote" plus jeune avec bureau à l'arrière pour une surveillance implacable pendant que l'autre a le dos tourné!...) et se partageraient les cours et les corrections, à une classe ayant le triple de l'effectif standard constaté, soit au moins 70 élèves!... Cette formule n'aurait que des avantages pour tout le monde, pour les élèves (plus moyen de déconner pendant les cours, continuation en version allégée mais existante, des cours en cas d'absence d'un prof...), et pour les profs (souffler entre 2 explications, et pour le "jeune prof copilote" apprendre au fur et à mesure l'art de la pédagogie et de tenir les gamins, plutôt que d'aller direct se faire massacrer dans une zone sensible!...) et pour l'État, 30% d'économie sur son budget (nos impôts, y compris ceux des profs!!) et des élèves qui devraient, en théorie, savoir enfin combien font 9x8, avant d'entamer une carrière anarco-médiatique!...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire