En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
C'est à partir de ce portrait robot, diffusé peu de temps après les faits, qu'un homme a été interpellé quatre ans après le meurtre de la joggeuse Patricia Bouchon.
 

Pratiquement quatre ans jour pour jour après le meurtre de la joggeuse Patricia Bouchon à Bouloc, un homme a été interpellé, mis en examen et placé en détention provisoire, lundi. Âgé de 35 ans, il serait un solitaire et un toxicomane, déjà placé en garde à vue à deux reprises dans cette affaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Heureusement qu'on met en prison des gamins qui se sont assis par terre en tenant une bougie en signe de protestation pacifique, au moins on sait que nos établissement carcéraux sont bien utilisés.
    Mais bon faudrait pas y mettre des gens qui agressent d'autres personnes, hein, ceux là taubira a dit "non, ils sont pas hostile au mariage pour tous, c'est pas la peine".
    Donc voila c'est cool, les mecs sont en libertés ... Ah oui, lui, il est drogué, violent, à moitié fou, il agresse les gens mais tout va bien. Au moins quand il aura tué quelqu'un on pourra dire qu'on le connait, tranquille.
    Bref ...

  • Badvann
    Badvann     

    Si les juges commencent à lui trouver des circonstances atténuantes, c'est que cet homme est coupable.

Votre réponse
Postez un commentaire