En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls
 

Une information judiciaire a été ouverte à Marseille pour homicide volontaire, à la suite de la mort d'un jeune homme après une altercation avec un gardien de la paix

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Justin Case
    Justin Case     

    On aimerait que notre ministre de l'intérieur fasse preuve d'autant de zèle quand il s'agit de juger les actes des délinquants. "Personne ne sera protégé" est une phrase que l'on souhaiterait donc entendre systématiquement quand il s'agit de juger la racaille qui vole, viole, agresse, deal, tue, et gangrène notre pays. Mais généralement ceux-là même multirécidivistes et avec un casier judiciaire long comme le bras on droit à la clémence des juges, et s'en retournent rapidement arpenter les rues à la recherche de leur prochaine victime. Quand on arrêtera de traquer les "bavures" de la police et qu'on s'attaquera aux racines du mal, on obtiendra des résultats et les policiers seront peut-être moins sur les dents...

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Sauf que mes gosses ne tapaient pas sur des policiers, ils les respectaient et ne se droguaient pas...cherchez l'erreur, marre des racailles ...diverses !!!par ailleurs, la légitime défense , ça commence à combien de racailles contre un seul ??? au moins quinze selon leurs habitudes ???

  • Clea Mounette
    Clea Mounette     

    La police cible éternelle du PS

  • maylissa
    maylissa     

    Franchement ça mérite une enquête. Pas la peine non plus d'excuser d'entrée un homme sous pretexte qu'il est policier. Mais vous le pardonneriez surement si le gosse était le votre ....

  • mirabelle
    mirabelle     

    Hélas comme toujours nos politicards sont du côté des voyous qui provoque et puis une fois qu'il tombe sur un hic ce pose en victime râle bol des c'est voyous et de nos politicards lâche et de nos juges bouffeurs de flics

  • gunjack
    gunjack     

    franciseure, l'artére fémorale pour vous se trouve dans le dos, ouvrez un dico, enfin bref même si ce policier s'est défendu contre 3 individus, la justice va se faire plaisir, nos politiques vont bien mettre la pression pour qu'il finisse en prison.

  • taizong
    taizong     

    Alcoolisé ne veut pas dire en état d'ébriété, il a tiré dans la jambe (bon pas de chance, ça a touché l'artère), de dos je sais pas où tu as lu ça. Maintenant, y'en a marre de ces dégénérés qui s'attaquent à nos policiers, en fonction ou non, à qui on ne dit rien. Plusieurs policiers se sont fait lynchés par des groupes de jeunes ces derniers mois, je comprends qu'il ait réagi comme ça. Et j'espère que la justice comprendra qu'il s'est juste défendu. Le terme d'homicide volontaire est une aberration.

  • franciseure
    franciseure     

    Ce n'était pas encore certain. Une balle dans le dos, en état d’ébriété, en civil et armé?

Votre réponse
Postez un commentaire