En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le policier n'était pas en service quand il a tiré (photo d'illustration).
 

Le policier "en état alcoolisé" soupçonné d'avoir tué un jeune avec son arme de service a été mis en examen pour meurtre et écroué.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

39 opinions
  • Pete Drire
    Pete Drire     

    Ce policier qui était rentré dans la supérette vers 2h00 du matin pour acheter des biéres a été pris à parti à l'intérieur du magasin par trois maghrébins, dont l'un fumait ouvertement une joint de cannabis, tous trois très défavorablement connus des services de police.
    > > L'altercation à eu lieu du fait que le fonctionnaire de police qui
    > > n'était pas en exercice ce soir là, mais dans son secteur de police a fait une remarque aux trois individus en ce qui concerne l'usage de cannabis.
    > > Il a été immédiatement été pris à partie par les trois individus qui lui ont porté des coups, sur le visage. Il a fait l'objet, alors qu'il se trouvait hors du magasin, d'un fauchage de jambes qui lui a fait perdre l'équilibre et est tombé à terre, et là, il a été roué de coups de pieds et de poings.
    > > Pour ce dégager, il a alors sorti son arme de service, et alors qu'il était encore à terre un coup de feu est parti, touchant un des ces agresseurs Yassine Aibèche 19 ans à une fesse. La balle a pénétré à l'intérieur du corps et à perforé l'estomac.
    > > La victime du coup de feu, défavorablement connue des services de police, a été transportée par ses 2 compères à l’hôpital où il est décédé peu après.Suite à cela, un des deux complices de Yassine Aibèche est revenu sur les lieux et a foncé à l'intérieur même de la supérette avec une grosse berline, défonçant le magasin. Il n'avait pas de permis de conduire.
    > > Au moment des faits le policier n'était pas ivre comme la presse le prétend, il a consommé de l'alcool, alors qu'il était rentré à son domicile où il a été interpellé dans la nuit par la commissaire de police de permanance.
    > > Le juge d'instruction a mis ce policier, immédiatement en examen pour homicide volontaire et il a été écroué immédiatement.Le complice du maghrébin décédé, lui a été également écroué.
    > > Et savez vous ce qu'à fait notre ministre de l'intérieur SOCIALISTE,
    > > Manuel Valls? Il a téléphoné à la famille du maghrébin décédé,
    > > originaire du maghrèb, pour leur dire que le policier incriminé serait durement châtié comme la loi le permet, et qu'elle serait grassement indemnisée ... Voilà donc les faits... Jugez vous même ... Aucune pitié et aucune considération
    > > pour ce fonctionnaire de police qui n'a aucune excuse selon Valls et qui aurait du se laisser tabasser à "MORT"... c'est à dire, être tué ... incroyable mais vrai ... !!!

  • Justin Case
    Justin Case     

    Combien y a-t-il de bavures de ce genre en France chaque année ? Cinq, dix (que les media sont trop heureux de monter en épingle). Combien y a-t-il de crimes et délit chaque année en France commis par les racailles du genre de celui qui a été abattu ? Environ trois millions et demi (oui, oui 3 500 000). Je pense que ça se passe de commentaire...

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    dans ce cas précis, "des mecs à qui ils vont taxer la boulette 2 jours après. " ça serait diffdicile de taxer le "De cujus" deux jours après! ! ! ! !

  • maylissa
    maylissa     

    Si certains agents se permettent des attitudes de ce genre, c'est bien parce qu'ils pensent qu'ils ont le droit de le faire. C'est là qu'il y a un gros soucis, mais encore une fois, ça date pas d' avril 2012. ...

  • maylissa
    maylissa     

    oops, le commissariat, pas la gendarmerie.

  • maylissa
    maylissa     

    J'ai appelé la gendarmerie de ma ville un jour, pour leur demander si la police avaient le droit de ne pas respecter le code de la route quand il n'y avait pas urgence,. Dix minutes après, j'avais une convoc dans la boite aux lettres et j'ai du payer pas loin de 500 euros d'amende pour outrage à agent. Juste pour une question par téléphone. Ils m'ont même menacée de garde à vue en me disant " plaignez vous autant que vous voulez, le proc' c'est mon pote " . ....... . Et pourtant, je vous garantis que j'étais plus que polie et enceinte. ( ... ) Certains membres de certaines corporations payées par nos soins,ont tendance à oublier qu'ils sont des citoyens avant tout. Moi, je dis non aux fumeurs de joints " en public " mais je dis aussi NON aux gens payés pour la sécurité du peuple qui tirent sur des mecs à qui ils vont taxer la boulette 2 jours après. Mert' alors

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    Que faire avec une ump qui n'a abordé le sujet qu' hypocritement aux élections de 2012, un fn dans lequel milite des Gilbert Collard partisan des assassins et terroristes, et un Manuel Valls qui nous enfume surtout avec une poignée "d'islamistes dit radicaux"

  • Robert Lafondue
    Robert Lafondue     

    En effet il devait attendre d'être transpercé dans le coeur par une lame de couteau pour se défendre!

  • maylissa
    maylissa     

    Les rapports qu'entretiennent les forces de l'ordre marseillaises et la communauté des délinquants est assez particulière. Si cette affaire doit permettre un gros coup de nettoyage de ces faits, ce sera déjà ça de gagné. :)

  • maylissa
    maylissa     

    Les rapports qu'entretiennent les forces de l'ordre marseillaises et la communauté des délinquants est assez particulière. Si cette affaire doit permettre un gros coup de nettoyage de ces faits, ce sera déjà ça de gagné. :)

Lire la suite des opinions (39)

Votre réponse
Postez un commentaire