En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Etat a engagé un recours devant le Conseil d'Etat dans l'affaire Amélie Loquet.
 

Sommé par la justice de trouver une place dans un établissement spécialisé à Amélie Loquet, une jeune femme de 19 ans atteinte d'une forme sévère d'autisme, l'Etat a proposé, mercredi, une solution, tout en indiquant faire appel de ce jugement afin d'éviter la judiciarisation de ce problème de manque de places.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • reagir
    reagir     

    quelque soit le handicap, le manque de place est inacceptable, et quelque soit le gouvernement le mépris est le même. Ayant moi même un fils en attente d'une place en ESAT je commence à désespérer sérieusement!

  • yourifi
    yourifi     

    carlotti ferait mieux de passer un peu moins de temps dans les arenes et faire au moins son boulot. le quotidien des handicapés est une honte. que fait carlotti a ce poste. aucune empathie ni pour les gens ni pour les animaux. elle ne pense qu'à sa carriere. qui nous a encore bombardé cette incompétente a ce ministere ?

Votre réponse
Postez un commentaire