En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Marc Rouillan à Marseille en mai 2012.
 

L'ex-figure d'Action directe réfute les déclarations rapportées par un mensuel marseillais. Entre-temps, une enquête pour apologie du terrorisme a été ouverte.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bouledog
    bouledog     

    ça c'est tout le portrait de l'extrême gauche , il dit ensuite vu les répercussions il nie , remettez le en prison

Votre réponse
Postez un commentaire