En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'artiste japonaise Megumi Igarashi a été reconnue coupable d'obscénité pour avoir fabriqué des objets inspirés par son vagin.
 

Une artiste japonaise qui fabrique des objets inspirés par la forme de son vagin a été reconnue coupable d'obscénité ce lundi au Japon après un procès médiatisé dont l'issue pourrait soulever des accusations de censure.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire