En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
« J'amenais tous les jours ma fille à son tortionnaire »
 

Dominique, le père d'une fillette de 4 ans et demi victime d'attouchements sexuels présumés par un instituteur de maternelle à Créteil, porte plainte contre le rectorat pour dénoncer son «silence coupable».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

67 opinions
  • dgout
    dgout     

    Après 10 ans d'éducation plus que correcte donnée à son enfant,la justice se permet de placer celle-ci dans une maison,la déstabilisant complètement,la soustrayant à(quoiqu'on en dise à une excellente éducation/les résultats scolaires témoignent)et préférant pourquoi pas la relivrer à son géniteur qui est aussi son tortionnaire?Qu'en pensez-vous?Histoire récente.Possibilité d'action ss forme de comité de soutien (?)

  • unflic75
    unflic75     

    . . . déjà vous n'êtes pas certain d''avoir le dessus, et si la police arrive au moment de votre agression, à la violence elle répondra par la violence, comme le code pénal l'autorise

  • CRETEIL94
    CRETEIL94     

    De source proches c’est la brigade des mineurs qui a convoqué ce papa sans plus d’explication pour entendre sa fille de 4 ans et c’est la brigade elle même qui à annoncer suite à l’entretien de cette petite fille l’abus sexuel qu’elle avait subit. Le nom de cette petite fille avait été donné à al brigade par la petite fille dont la maman a porté plainte en premier.

  • CRETEIL94
    CRETEIL94     

    De source proches c’est la brigade des mineurs qui a convoqué ce papa sans plus d’explication pour entendre sa fille de 4 ans et c’est la brigade elle même qui à annoncer suite à l’entretien de cette ci jeune l’abus sexuel qu’elle avait subit.
    Le nom de cette petite fille avait été donné à al brigade par la petite fille dont la maman a porté plainte en premier.

  • ludopopp
    ludopopp     

    ramenez ce type de drame du fait d'un pervers a une question de nombre de profs est ridicule et déplacé !! comme si un pervers noyé au milieu d'une foule était moins dangereux qu'isolé , en disant de telles aneries , vous faites de la politique et vous en venez à excuser ce malade , ce n'est pas de sa faute c'est du fait du nombre de profs !!! monsieur zorino vous êtes non seulement pathétique mais surtout irrespecteux des enfants et des parents ,,, et le nombre d'enfants par classe est supérieur dans tous les pays d'europe ont ils plus de pédophiles ????

  • homerinet
    homerinet     

    j ai vecu exactement la meme chose a l age de 7 ans plusieurs fois par un instit au dela de tout soupcons dans une petite ecole en campagne.j ai aujourd hui aussi 31 ans et meme ma famille n a été au courant que bien plus tard;alors oui ils sont bien plus nombreux qu on le pense et surtout partout,l instit en questions n a jamais eté condamné au penal juste renvoyé de l ecole;un scandale qui n aide pas a se reconstruire.alors oui qu on de le dise cette pratique ignoble est tres repandue et souvent couverts de secrets et autres non dits.la vigilance est de mise et la confiance impossible en l autre.rappelez vous l enfer c est les autres

  • bernardo 34
    bernardo 34     

    je trouve lamentable ta position de défendre les ordures qui sont a EN et qui violent des enfants il faut les stigmatiser, tu est une honte, une pourriture pareille est indéfendable mais peut etre que tu y travailles. toujours les effectifs.. et bien moi je ne demande rien et pourtant cette coorporation est pourris par ta position indéfendable tu est bien un enseignant syndiqué qui minimise les actes d'un VIOLEUR

  • profdégouté
    profdégouté     

    le recrutement à l'education nationale est plus proche de l'infame stupidité que d'une vrai reflexion digne de l'intelligence humaine qu'elle est censée promouvoir, et du respect des élèves
    le gouvernement a cru qu'en supprimant les iufm ce serait suffisant. Le problème c'est qu'on félicite l'érudition universitaire plutot que de primer les qualités humaines nécessaires à la gestion des élèves et à la pédagogie.
    on ballade des parents pendant des mois qui ont toute légitimité à demander des comptes concernants la sécurité de leur enfants. c'est honteux. je suis dégouté

  • mortaupointeurs.
    mortaupointeurs.     

    étant professeur je suis moi même écoeuré du comportement de cette horrible personne qui serait, je n'ose même pas d'ailleurs utilisé ce mot, un collègue. Dans l'éducation nationale l'administration soumise à la hiérarchie du ministère ne sait que acquiescer et fait en sorte surtout de ne pas se faire entendre par le rectorat, il en résulte des comportements minables qui écoeurent nos gosses. La je parle de magouille intellectuelle. le pire c'est quand ce type de problème extrêmement grave sont volontairement cachés pour pas que la hiérarchie s'en mêle. Ainsi les parents ont raison de porter plainte et devrait se constituer en association pour mettre la pression sur cette hierarchie inerte. Sachez mes concitoyens que chaque jour je me demande si je dois poursuivre ma mission dans ses conditions. Or laisser un enfant dans l'ignorance m'est totalement impossible. Aussi je vous demande de mettre la pression sur les hierarchies des établissements afin que vos enfants puissent être scolarisé dans les meilleures conditions possibles, et surtout pour que cesse cette inertie qui n'a rien de démocratique et qui nie la liberté de tous au détriment de la situation sociale de certains. Je suis écoeuré, et j'espère que ce prof pourra méditer en prison ces actes quand il sera rangé avec les pointeurs

  • zorino
    zorino     

    Alors essayons d'y répondre une par une. D'abord concernant ceux prônant la peine de mort ou le viol en prison, ces idées très extrêmes droites sont à l'image de ce que secteur propose : des finalités haineuses et non pas des solutions ... Ensuite, ceux qui incrimine les instits qui pour certain sont complices, je vous invite tous à aller voir comment ça se passe dans une école maternelle avec de 28 à 33 enfants de moyenne par instit, vous vous apercevrez très vite qu'observer l'autre instit n'est pas votre priorité car vous n'en avez que très peu le temps ... Alors ensuite ceux qui profite de ce drame pour incriminer les fonctionnaires je trouve ça très moyen ... Enfin c'est encore un débat ou les gens dénoncent sans même avoir enquêté ... A quand une france logique ??

Lire la suite des opinions (67)

Votre réponse
Postez un commentaire