En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
«J'ai entendu l'infirmière dire : de toute façon elle va clamser»
 

Atteinte d'une maladie extrêmement rare, une sexagénaire a failli mourir parce que ses médecins la croyaient condamnée. Angèle Lieby raconte sur RMC l'enfer qu'elle a vécu pendant son séjour à l'hôpital de Strasbourg en 2009.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • westie11
    westie11     

    il n'y a que des imbéciles pour écrire des choses pareilles

  • bilibili
    bilibili     

    cela fait partis du metier ...la derniere fois que j ai entendu cela c etait chez le mecano...

  • fanou46
    fanou46     

    excellente réflexion...et surtout qu'on apprenne le respect à certains d'entre eux..
    Bonsoir.

  • fanou46
    fanou46     

    D'accord avec vous...plus qu'effrayant!

  • fanou46
    fanou46     

    Une chose est certaine, vous n'êtes pas une "lumière"....et je suis correcte....

  • KIKIDIT
    KIKIDIT     

    On peut pas dire qu ,elle avait tort , on va tous clamser !!!!

  • Iloveyou
    Iloveyou     

    Whaouune erreur de diagnostic peut changer la vie .... Linconscient le conscient. On sen tape unehistoire parmi tant dautre la vie est faite ainsi sur cette terre nous sommes rien juste des hommes et des femmes qui se plaignet pour rien ...on pleure la vie et la mort ...bellehommage au personne qui souffre et qui ne disent rien car lla mort est la ...une erreur egale un livre. Quelle. Richesse cest erreur la critique est facile.....

  • salmosalar
    salmosalar     

    J'ai envie de vomir ! la Sacro-sainte corporation du monde merveilleux de la santé !!!

  • Titus75
    Titus75     

    être comme partout, car il s'agit de la vie des gens. Angèle aurait pu être enterrée vivante ! Pouvez vous l'imaginer et vous mettre à sa place ? Le personnel ne travaille pas dans une boulangerie où, si l'on rate un gâteau ce n'est pas dramatique. Là, les gens leur confie leur VIE et sont totalement démunis, les infections nosocomiales font des ravages et la maltraitance existe, Angèle rapporte qu'une infirmière ne voulait lui faire qu'un soin au lieu de trois, il y a donc un médecin qui à ordonner ces soins et une infirmières qui s'est permis de penser que ce n'était pas la peine. Cette personne ne doit pas rester dans un service qui demande une telle discipline. Où est le respect de la personne ? de son bien être ? Même si elle devait "clamser" comme elle a dit, pour autant aurait-elle dû mourir dans la souffrance ou l'inconfort ? Je suis scandalisée de voir que vous banalisez ces professions médicales. Ce ne sont pas des métiers "comme partout" et ils le savent quand ils le choisissent et ne peuvent pas déontologiquement traiter les gens comme du bétail.

  • quizzle
    quizzle     

    il y a dans le personnel médical, du bon et du moins bon, comme partout, je me rappelle ma grand mère qui a refusé de mourir à l’hôpital parce qu'une infirmière l'avait "insulté" (en fait l'infirmière était une personne accariatre qui n'avait rien à faire dans un service de gérontologie, voire même dans l'univers médical)
    ce genre de chose arrive sans cesse, mais l'inverse est également vrai, combien de gens sauvé tous les ans parce qu'une personne du corps médical aura eu le bon geste? alors oui il y a du mauvais, oui on en entends beaucoup plus parlé que du bon, tout simplement parce que bon nombre de personnes considère que "ça fais partie de leur métier"

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire