En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'entrée de la cour d'assises du Loiret à Orléans.
 

Condamnée mardi à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari violent, cette femme de 65 ans fait appel du jugement des assises du Loiret. Un verdict critiqué par certaines associations de défense des femmes et certains juristes pour sa sévérité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • logic
    logic     

    soutien total )à cette femme devant l'injustice taubirienne

  • spid
    spid     

    justice a deux profils,une qui condamne a 10ans,une femme qui as souffert pendant des années avec ses gosses,et l autre face,qui joue l indulgence pour les braqueurs ,assassins de commerçants pour 50e,car se sont de pauvres malheureux,qui ont du mal a s intégrer chez nous,vivement 2017

  • Badvann
    Badvann     

    Déjà rien que le nom de famille, je me serais méfié avant de l'épouser

  • brindacierfifi12
    brindacierfifi12     

    Si c'est pas de l'Injustice ! Non seulement Elle a été bastonnée maltraitée ainsi que ses gamins mais en plus elle prend 10 ans.

Votre réponse
Postez un commentaire