En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le capitaine du cargo battant pavillon polonais était saoul... comme un polonais !
 

Plus de peur que de mal au Touquet, où l’officier de quart d’un cargo polonais s’était endormi alors que son cargo arrivait sur les côtes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • edia42
    edia42     

    Et oui . Quand on dit saoul comme un Polonais... ca se reconnait dans ces faits là !
    Reste à savoir quel était le taux d'alcool relevé. Va t'on lui retirer des points Mr Sarko ?

Votre réponse
Postez un commentaire