En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le suspect doit être entendu dans l'après-midi par la juge sur une deuxième affaire, le meurtre de Saïda Berch, 10 ans, qui avait disparu le 24 novembre 1996.
 

Un homme de 37 ans, confondu par son ADN, a été mis en examen jeudi à Grenoble pour les meurtres de deux fillettes en 1991 et 1996. Cette arrestation pourrait éclaircir sept autres affaires de disparitions d'enfants entre 1983 et 1996.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • ZOD
    ZOD     

    Je suis fou et vous ne croyez en rien, pourquoi condamner le meurtre ?.

  • Columbo590
    Columbo590     

    Bonjour,
    Désolé pour les S qui manquent ci-dessous. Je confirme, grâce à la décision courageuse de Mme le procureur général et au travail des gendarmes de la Section-de-Recherces de Grenoble un présumé criminel a été mis hors circulation, ce qui va peut être sauver la vie d'autres enfants, qui peut savoir.
    Néanmoins il y a un autre volet qui reste à traiter Les enfants disparus non retrouvés de ces 40 dernières années ! et pas uniquement en Isère. Il reste donc un ou plusieurs prédateurs. Vous pouvez éventuellement regarder (taper dans Google) :

    " DISPARITIONS D'ENFANTS Enquête " - Blog de herve0404 Skyrock

  • Columbo590
    Columbo590     

    Bonjour,
    Pourquoi avoir illustré l'article avec un hotel de police (parfois ailleurs un véhicule de police) alors qu'il s'agit de la gendarmerie ?
    - Félicitation à la magistrate qui a permis ce résultat (procureur général) et aux gendarmes de la SECTION DE RECHERCHE DE LA GENDARMERIE DE GRENOBLE.
    Le travail n'est toutefois pas terminé il y a aussi les enfants disparus et non retrouvés de l'Isère et des départements voisins à ne pas oublier

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    à ceux qui n'ont jamais renoncés.

  • cricri 18
    cricri 18     

    Une fois que vous avez dit ça, vous avez dit quoi ? Dans leur rue ? et aussi dans leur maison.
    C'est à peu près le même mode opératoire partout, dans tous les pays. Informez vous...les pédophiles ne tuent pas forcément, de plus, il avait 15 ans à l'époque, et comme il est un peu attardé, son âge mental ne devait pas dépasser celui de ses victimes.
    Enfin nous avons avec vous, un grand combattant courageux de la pédophilie et un bien pensant sans tache.

  • 5959
    5959     

    Les premiers respectueux pour la très grande majorité, école militaire donc respect! Les seconds, beaucoup moins respectueux, des anciens jeunes qui était en foyer et qui aujourd’hui 'hui représente la loi à leur manière!!!

  • bzhnaoned
    bzhnaoned     

    La gauche était contre (farouchement contre) le fichier ADN généralisé . Ce monstre vient d'être trouvé a la suite d'infraction au code de la route et possession de stupéfiants. Bref heureusement que la gauche n'a pas toujours la majorité car celui là on était pas prêt de le trouver.

  • themoon
    themoon     

    c'est que je n'ai que dix doigts, et que l'article est très mal rédigé!

  • juventus73
    juventus73     

    Au lieu de compter sur vos doigts, il vaudrait mieux lire ; les meurtres pour lesquels il est accusé, datent de 1991 et 1996. Ce sont 9 autres meurtres commençant dès 1983 qui ne sont pas résolus, et commis en Isère...

  • themoon
    themoon     

    Si je compte bien sur mes doigts, 2013-1983=30(ans)Aujourd'hui le gars il a 37 ans, jusque là tout est clair, par contre 37ans - 30ans cela fait 7 ans, et c'est là que ça cloche où alors le gars était précoce!

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire