En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Isère : des écoliers verbalisés dans un car scolaire
 

Sept élèves de CE2 ont été verbalisés dans le car scolaire qui les emmenait à la cantine, à Cholonge, dans l'Isère. Ils n'avaient pas sur eux leur carte de transport. Le Conseil général regrette le manque de tact des contrôleurs mais met en avant le côté éducatif de l'amende.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • rog223
    rog223     

    Contre la montée des délinquances diverses, il faut un moment trancher dans le vif et taper où ça fait mal. Amendes pour ces parents qui ne paient pas le transport de leurs gosses. Quand ces amendes rejoindront le montant des Allocs...la boucle sera bouclée et les budgets équilibrés

  • ypi
    ypi     

    je suis ok avec vous, mais les enfants verbalisés à cet age sont quand même fragile.
    ils ne connaissent pas tous la situation de leurs parents et on est ok c est les parents
    qui sont coupables mais je crois qu avant
    d en arriver la, le conseil general(organisateur)
    doit prevenir par écrit les parents sur les risques encourus en cas de défection de leur part.

  • Spdpnt
    Spdpnt     

    Rien ne me surprend dans ce que vous dîtes. Je transporte aussi des élèves et le titre de transport atteste le fait qu'il soient assurés. Si certains peuvent l'oublier, d'autres n'en ont pas. Après les relances il faut prendre une décision.

  • lavigie
    lavigie     

    La façon dont les médias traitent cette 'affaire' est significative de leur manque total de déontologie.
    Plusieurs faits passés sous silence :
    1 - le transport est devenu payant en Isère pour les scolaires depuis la rentrée 2012.
    2 - certains parents d'élèves de cette école ont décidé de ne pas payer la carte de transport pour leurs chérubins.
    3 - malgré les relances, ces parents ont persisté dans leur refus tout en faisant preuve d'un manque d'éducation susceptible de poursuites pénales.
    4 - tout enfant non munis d'un titre de transport valide n'est pas couvert par les assurances en cas d'accident.
    5 - le contrôle en question était donc la conséquence de l'attitude irresponsable de quelques parents.

    5 -
    4 -

  • silvit
    silvit     

    De 1 il me semble que normalement, dans les transports en commun et d'autant plus dans des transports pour enfant, il revient bel et bien au chauffeur de contrôler si les enfants ont bien leur titre de transport!! De 2, moi mon fils prend le car pour aller et revenir de l'école. Il a six ans! et depuis plus d'un an qu'il prend le car, il se plaint du fait que le chauffeur ne prend pas le temps de leur laisser attacher leur ceinture avant de démarrer... Quand il prend ce temps pour les laisser s'asseoir on est déjà contents! Ce fait a été signalé aux instances compétentes et pourtant, rien ne s'est passé! et ça continue... Alors franchement, ce genre de choses me sidère!!!! Je trouve juste ça abherrant!!!

  • job92
    job92     

    a votre epoque les bus existait? il y avait deux chaines de tele,et comme c etait mieux avant sous pompidou tu aurais gouté a la maison de redressement

  • S.L
    S.L     

    Bien sûr, c'est la faute de l'instit ... c'est bien connu. Les instits ne sont pas responsables de élèves à la cantine, ni sur le trajet.
    Cela dit, une simple remontrance du contrôleur aurait peut-être suffit pour cette fois.

  • papadegamins
    papadegamins     

    . . . demander aussi leur garde a vue !!!!

  • rafale1951
    rafale1951     

    normal il n'a fait que son travail a prendre en exemple aux parents d'expliqué a leurs progénitures que lorsque que l'on prend un transport en commun l'on doit être minis d'un billet ou d'une carte

  • fifirififi
    fifirififi     

    La même chose m'est arrivée ainsi qu'à des copains il y a plus de 40 ans de cela. On en a pas parlé dans les journaux !!!! J'ai fermé ma bouche, mes parents m'ont engueulé et je n'ai plus jamais oublié.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire