En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une reproduction en cire de l'abbé Saunière, dans le presbytère de Rennes-le-Château.
 

Cet été, BFMTV.com revient sur les grands escrocs qui ont marqué leur époque, avec Pierre Lunel, auteur d'un livre sur le sujet. Aujourd'hui, l'histoire de l'abbé Saunière et du trésor de Rennes-le-Château, qui n'aurait jamais existé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • roperc'h
    roperc'h     

    Moi aussi Aldonze j'ai lu plusieurs ouvrages et ce qu'elle raconte est du n'importe quoi

  • aldonze
    aldonze     

    La dernière escroquerie dans l'affaire, me semble être cet article qui témoigne d'une ignorance considérable et de l'affaire, et du contexte. Rappelons à la jeune auteuse que la messe était dite partout en latin jusqu'au Concile Vatican II ( années 1960 ) et qu'elle l'est d'ailleurs toujours, pour une partie qui concerne le prêtre. La thèse du "trafic de messe" émane d'un membre de la Libre Pensée de Carcassonne dont le nom m'échappe aujourd'hui, elle est loin d'être la seule et on attend toujours sa vérification. Mais il faudrait un livre pour réfuter cet article racoleur et futile... et il y a déjà eu beaucoup de livres sur la question dont aucun n'a, à ce jour, pu éclairer la réalité sur l'origine de l'argent dépensé par l'abbé Saunière. Pas plus que la nature de sa relation avec Marie Dénarnaud... à moins que Mlle Gonzalès n'ait tenu le cierge à leur éventuel chevet ?

    caton zutique
    caton zutique      (réponse à aldonze)

    La seule escroquerie avérée ( mais fort brillante ) est la confection par un habile faussaire de pseudo-plans du "trésor", qui ont permis à un sien parent de vendre fort cher des terrains qui ne valaient pas grand-chose. Curieusement, les gogos abusés n'ont pas porté plainte. Certains y croiraient toujours...

  • tecktango
    tecktango     

    "Un trésor jamais retrouvé". Fichtre ! Avant d'accuser quelqu'un de vol, il serait bon en premier lieu de trouver ce qui a été volé ou à défaut ceux qui ont été volés.
    L'abbé Saunière adepte des messe en latin ??? Et pourquoi pas des messes noires ?
    Pour ce qui est du latin, on peut raisonnablement penser qu'à son époque il ne devait pas être le seul.
    En fait cette affaire est une vaste manipulation. Pour qui ? pourquoi ? tout le mystère est là. En fait c'est ce qui rend cette histoire si intéressante.

Votre réponse
Postez un commentaire