En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La famille a été interpellée à l'aéroport d'Orly (photo d'illustration).
 

Cinq personnes, un couple et ses trois enfants en bas âge, ont été interpellées jeudi dernier à l'aéroport d'Orly. Elles s'apprêtaient à prendre un vol pour Istanbul, en Turquie. Les enquêteurs les soupçonnent d'avoir, de là, voulu se rendre en Syrie pour se rapprocher du jihad.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • Cerdagne
    Cerdagne     

    Et maintenant...on va en faire quoi de cette famille..?....

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    leur départ : une chance pour la France (et des économies pour les allocs.. ah non, zut, c'est vrai, on continue à les payer même à l’étranger )... :))

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    en même temps, des vacances en Syrie en ce moment..... faut vouloir !

  • nortkin
    nortkin     

    Pourquoi se prendre la tête ? Ceux qui veulent partir faire le jihad n'ont qu'à le faire. Mais après, il ne faut pas les laisser revenir.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    ce post va virer pour hors-sujet.. mais il n'y a justement aucune rubrique d'ouverte à ce sujet ! On ne peut pas laisser bfm dans l'ignorance... pffff faut que je fasse tout, ici. ! :))) __________________________________________________________________________________
    PTDR... Une info zappée par bfm... Elle se trouve sur "la nouvelle république" ... et sur "Le Point" ______________________________________________________________________________________ Le fils de Laurent Fabius a été interpellé pour avoir forcé un barrage de police et être passé au rouge dans le quartier des Invalides à Paris. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Thomas Fabius fait encore parler de lui pour de mauvaises raisons. Déjà sous le coup d'une information judiciaire dans l'affaire de son appartement à 7 millions, le fils du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a été interpellé dans le quartier des Invalides à Paris, lundi 7 juillet, pour avoir enfreint le code de la route. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Selon l'hebdomadaire Le Point, qui révèle l'histoire ce mercredi 9 juillet, Thomas Fabius a forcé un barrage de police, établi en raison d'un incendie rue Saint-Dominique, dans le VIIe arrondissement, puis grillé un feu. Pris en chasse par les forces de l'ordre, il a été rattrapé par des agents de la brigade anti-criminalité à hauteur de l'avenue de Villars, tout près des Invalides. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Dès son interpellation, il aurait, d'après le magazine, fait état de sa « qualité de fils de... » Il a été escorté au commissariat du VIIe arrondissement, où il a été entendu. Il n'a pas été placé en garde à vue et est reparti libre en fin d'après-midi. Les policiers ne porteront pas plainte Selon FranceTV Info, lors de son audition, Thomas Fabius a soutenu ne pas avoir vu les agents de police. D'après la chaîne, ceux-ci ne déposeront pas plainte, mais « un refus d'obtempérer doit être transmis au parquet ». Thomas Fabius est déjà sous le coup d'une information judiciaire pour « faux », « escroquerie » et « blanchiment », ouverte le 27 juin par les juges d'instruction du pôle financier. L'enquête vise à éclaircir les conditions dans lesquelles il a acquis un appartement de 7 millions d'euros alors qu'il ne paie pas d'impôts en France. Il avait été condamné à 15.000 euros d'amende en 2011 pour « abus de confiance ».

  • B5 k9
    B5 k9     

    "Jeudi dernier, les forces de l'ordre ont arrêté in extremis une famille de cinq personnes, qu'elles soupçonnaient de partir faire le jihad en Syrie", c'est Officiel en France, prendre des vacances en famille, ou visitée un pays Oriental fait de n'importe qu'elle civile un potentiel terroriste, quelle mascarade surtout les personne en question porte un prénom a connotation musulman si c'est pas de la discrimination tous sa.

  • valgego
    valgego     

    Ce sont les enfants qui ont dévoyé ces pauvres parents qui n'ont rien vu venir !

  • louloucasta
    louloucasta     

    solution ils s en vont dont acte mais retour niet et plus de subside de notre etat providence

  • AgentK3
    AgentK3     

    Enlevez-leur la nationalité française et laissez les partir faire leur djihad.

  • Jean Aimarre
    Jean Aimarre     

    Sûre que les politiques d'intégrations successives sont efficaces.

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire