En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

INFO BFMTV - Des intermittents investissent le chantier de la Philharmonie de Paris

Mis à jour le
Le chantier de la Philharmonie de Paris occupé par les intermittents du spectacle, mercredi 18 juin.
 

Le mouvement des intermittents qui craignent la révision de leur régime d'assurance chômage continue mercredi. A Paris, un groupe occupe le chantier de la Philharmonie de Paris et à Rennes, la Direction du Travail de Bretagne.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • France Rossi
    France Rossi     

    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=918530

  • France Rossi
    France Rossi     

    priviléges ? NON PAS" STATUT " c'est un regime ! comment peut- on avoir un CDI ???? un tournage dure qq semaines ! idem pour le spectacle voir meme 1 jour et cela depend des metiers aussi ! nous avons plusieurs employeurs par mois venant du secteur plublic comme du privé, nos DROITS ( allocation chomage) dur 243 jours (8 mois) imformez vous bien ,vous seriez surpris je pense !!!et OUI nous cotisons aussi

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Ouais les intermittents ! faites la greve et la fete a donf cet été !
    Déglinguez votre outil de travail et tous les festivals subventionnés !
    Mais ne venez pas voir les petites fourmis lorsque la bise sera venue cet hiver
    Vous chantiez ? j'en suis fort aise et bien dansez maintenant...

  • danytou
    danytou     

    Qu'ils fassent la grève des festivals : ça ne me dérange pas le moins du monde puisque ça apportera plus de tranquillité dans ma ville et les touristes y viendront quand même ...

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Plutôt que de défendre leur statut et leurs privilèges que les autres cotisants de l'assurance-chômage finance, les intermittents pourraient se montrer solidaires. Demander que leurs employeurs les payent au juste salaire, et/ou les embauchent en CDI plutôt que de profiter d'un effet d'aubaine sur notre dos.

  • Monique33
    Monique33     

    Mme la ministre de la Culture les a averti que l'Etat était prêt à aller très loin, eux vont faire pareil......

Votre réponse
Postez un commentaire