En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un élève découvre les sujets de l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2011.
 

Le rapport Pisa de l'OCDE publié mardi met en lumière une particularité française: l'inégalité scolaire entre les élèves, liée aux inégalités sociales. Qu'est-ce qui peut expliquer l'aggravation de ce phénomène?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • liliblue
    liliblue     

    C'est incroyable de voir qu'on ne parle que des enseignants . Quel est leur public?

  • faimdete
    faimdete     

    mes grands parents ne parlaient pas le francais et il n'a pas fallu plus d'une génération pour donner le meilleur, bon le coup de tisonnier ça motivait parait il .
    mais surtout l'immigré de l'époque ne se voyait pas dérouler le tapis rouge, alors pour se faire accepter il était obligé de s'y mettre, et vite !

  • faimdete
    faimdete     

    n'oubliez pas l'ORL, l'ophtalmo etc...ça évite de se remettre en question !
    orthophoniste, ça c'est le casse du siècle !!! une source qui n'est pas prête
    de se tarir puisqu'elle consiste à faire ce qu'on faisait en maternelle
    be, ba ,bu ....mais en mat' aujourd'hui c'est lavage de cerveau, développer sa
    créativité, sa personnalité (qu'on a encore pas mais qu'on oriente bien )

  • faimdete
    faimdete     

    l'argent n'a jamais permis de faire d'un âne , un cheval de course ! faux
    débat, d'ailleurs certains vivent mieux que ceux qui bossent !!!!

  • catdragoon
    catdragoon     

    (Bon... mea culpa, j'en ai fait aussi, des fautes...)

  • catdragoon
    catdragoon     

    Tout à fait d'accord!

    Par ailleurs, je ne suis pas spécialement surpris par ces résultats.
    Je passe encore régulièrement devant le collège dans lequel j'étais scolarisé et la différence avec mon époque (il y a près de 20 ans déjà... :s) est plus que flagrante. Lorsque j'entends les jeunes d'aujourd'hui s'invectiver à coup de wesh t'as vu, zi va la prof c'te con.asse sur ma reume j'lui bouffe la teucha... bon et bien... dur dur d'imaginer en faire des élèves modèles. Et malheureusement, c'est le langage de bon nombres de jeunes d'aujourd'hui. Et encore, je l'ai fais sans faute d'orthographe... Aujourd'hui même en parlant ils sont capable d'en faire!

    J'imagine effectivement que ce sont les profs qui leur apprennent ce vocabulaire...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Justement, s'ils ne bossent pas ça sert à rien de s'obstiner à les garder à l'école. Quant au service militaire les temps ont changé. Le problème n'est plus un manque de repère ou des petits problèmes de discipline, mais la haine de l'autorité, d'un pays et de tout ce qui le représente. Ce qui a disparu avec la service militaire c'est l'acceptation de la rudesse (seul langage que certains comprennent). Le politiquement correcte a malheureusement remporté plusieurs victoires à cette époque.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    5-10 minutes pour se changer les idées et se dégourdir les jambes ... On appelle ça des pauses et c'est très utile ;)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il y en a qui s'en foutent pas et qui réussissent, mais ce sont ceux qui n'ont attendu personne pour bosser.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le problème n'est pas ceux qui tirent vers le haut parce qu'ils paient des spécialistes, mais plutôt ceux qui tirent vers le bas et se plaignent alors qu'ils n'ont jamais fait l'effort d'ouvrir le bouquin où tout est expliqué dans un Français parfaitement compréhensible (pour peu qu'on parle la langue).

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire