En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Indemnisée 16.000 euros pour une mauvaise chute au cinéma

Une femme a été indemnisée à hauteur de 16.000 euros après avoir fait une mauvaise chute au cinéma (Photo d'illustration)
Une femme a été indemnisée à hauteur de 16.000 euros après avoir fait une mauvaise chute au cinéma (Photo d'illustration) - © DR

Une femme de 67 ans a été indemnisée à hauteur de plus de 16.000 euros par un complexe de cinéma de Bordeaux. Le motif : une mauvaise chute, que la justice a imputée à un éclairage insuffisant juste avant le film.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • BenVoyons,

    avec des c*nnes pareil, bientôt les cinémas seront interdits aux séniors de plus de 60 balais, sauf s'ils ont une carte d'acrobate voltigeur et s'ils signent une décharge en 3 exemplaires à la caisse... Et cette brave dame se plaindra du traitement qu'on réserver en Froooonce aux aînés, criera au scandale etc. Mais elle l'aura bien cherché. ..

  • BenVoyons,

    avec des c*nnes pareil, bientôt les cinémas seront interdits aux séniors de plus de 60 balais, sauf s'ils ont une carte d'acrobate voltigeur et s'ils signent une décharge en 3 exemplaires à la caisse... Et cette brave dame se plaindra du traitement qu'on réserver en Froooonce aux aînés, criera au scandale etc. Mais elle l'aura bien cherché. ..

  • BenVoyons,

    ils deviennent chiants, avec leur manie de porter plainte toutes les cinq minutes. c'est pathé- tic :) Voilà pourquoi les médecins ne veulent plus soigner les cons, voià pourquoi les instits ne peuvent plus donner un médicament (même avec ordonnance) aux gosses etc. Parce qu'ils craignent toujours le c*n ou la c*nne qui va lancer des procédures à la noix. ON VA EN CREVER ce cette porte-plaintite galopante. Plus personne ne rendra service par peur de se retrouver avec un procès.... "Vous m'avez sauvé de la noyade, mais je voulais me suicider : préjudice moral ! "

  • jean marie beau gosse,

    Manque de lumière dans un cinéma ?

    C'est la vérité de Monsieur de la Palisse !

  • HeyBaal,

    Ben oui, avant le film on éteint la lumière. Elle avait qu'à arriver avant. A 67 ans en même temps elle a quoi d'autre à faire de ses journées ? Des recours en justice, apparemment ;)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •