En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La question se pose de savoir si la fermeture des trappes d'évacuation des fumées ont retardé le travail des pompiers...
 

Après la mort de 5 personnes dans l'incendie d'un HLM à Sevran en Seine-Saint-Denis, la controverse sur la sécurité est lancée. Les habitants mettent notamment en cause les trappes d'évacuation des fumées, cadenassées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Barligne
    Barligne     

    Une fois de plus, on raconte des bobards, les sorties toitures étaient fermées, à cause des malfrats du quartier, ne pas confondre avec les bouches d'aération. Entres : squatte, dealers... Sevran est dans la liste des banlieues à éviter... Hier, c'était Saint Denis, Bagnolet, Sevran... Quand les gens simples ne voudront plus habiter de pareils lieux, lorsqu'aucun commerce ne pourra plus s'installer, lorsque personne ne voudra plus être jardinier où gardien d'immeubles HLM... où mettra-t-on les personnes qui veulent tout naturellement vivrent et travailler ? Et après on nous dira que la racaille : c'est normal puisque nous les mettons dans des ghettos. Mais oui, il y aura de + en + de ghettos : puisque les cités sont invivables.

Votre réponse
Postez un commentaire