En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans le quartier des Trois-Ponts, au nord-est Marseille, les habitants ont évacué leurs maisons menacées par les flammes
 

L'incendie qui a détruit des milliers d'hectares aux portes de Marseille, aurait été déclenché par des tirs d'exercice de militaires. Reportage auprès des habitants de l'un des quartiers évacués.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • 3ponaise
    3ponaise     

    OUI effectivement, beaucoup de maisons sont enclavées , aucun accès que ce soit pour un incendie, une urgence médicale, une innondation...Les pompiers ont franchement "merdé" .Les pompiers n'ont meme pas utilisés l'eau des piscines, ce sont les habitants qui sont restés malgres le danger pour protéger leur habitation, s'ils n'etaient pas restés, tout aurait cramé.
    Je suis déçue, il y avait 10 cm d'eau dans la rue, à cause de tuyaux éclatés car il faut le dire,ils ont roulé dessus. Il n'y a meme pas de bornes d'incendie à Ste Croix. Lors du 14 juillet ce sont les habitants qui font barrage aux fanfarons, car chaque année, il y a des départs de feu, mais que fait la police? Encore un truc !!! => L'hélicoptère avec sa grosse lampe qui intervient pendant des heures la nuit au dessus des cités, et bien il vole de nuit!!!!, pourquoi pas lors d'un incendie???????Le lendemain , à 4h du matin, les habitants sont retournés chez eux et avec des seaux d'eau ont eteind ce qui brulait encore, je ne sais plus quoi dire, je suis ecoeuré..........

  • Catweb
    Catweb     

    Oui Mr Allegrini, une quartier particulier, difficile d'accès. Cela fait 15 ans que j'habite aux 3 ponts, donc 15 ans au moins, que le CIQ demande une aire de retournement en haut du chemin de Ste Croix, 15 ans au moins que l'on signale le mauvais état de la route, la difficulté à circuler au chemin de Ste Croix. C'est pourtant le chemin qui permet le mieux de protéger colline et habitation. 15 ans que l'on se plaint du manque de pression dans nos tuyaux. J'habite une propriété enclavée, je n'ai pas d'accès à la route et malgré 8 ans de procédure, le tribunal m'a refusé l'accès véhicule. Ainsi, le 22/07, les pompiers n'ont pas vu la maison et c'est dos au feu que moi et ma petite fille de 7 ans sommes descendues par le chemin de colline en espérant qu'aucun brasier ne nous barrerai la route. Faut-il un désastre pareil pour que nos demandes soient entendues ?

  • gabach
    gabach     

    encore une fois une lampiste est désigné...je vois mal un adjudant même chef organiser de sa propre autorité un tir de batterie...entre la balistique..l'approvisionnement en munition...l'organisation de ce déplacement ...cela était programmé de longue date donc "des ordres "avaient été diffusés au responsable de cette section ...les commandants de cie de bataillon ne pouvaient pas ignorer ce déplacement de'hommes et de matériel"de mon temps en algérie pour avoir des munitions "qui étaient"comptée au départ et a l'arrivée c'etait toute une histoire de plus les ordres "si vous tirez ramenez les douilles" a la rigueyr l'ad chef aurait pù ne pas commencerv le tir "mais il lui fallait l'autorisation de ses supérieurs alors messieurs les journalistes réfléchissez SVP

  • marcotreize
    marcotreize     

    Pour une fois que les militaires travaillent, ils font de conneries.

  • Phi 13
    Phi 13     

    Il faut l'avoir vu pour le croire, "L'apocalypse" sur 8 kms de front, la nuit, le feu partout, partout, la fumée sur tous les quartiers Est. Impuissant à contempler. Et ce vent, toujours ce vent. Ce soir encore on apercoit quelque fumée par ci, par là Les hélicos qui tournent avant la tombée de la nuit. Que ça serve de leçon. Tous ces gens inconscients, qui jettent leurs cigarettes par les fenêtres de voitures et tant d'autres abus. On nous dit la Légion responsable, j'espère que le soldat qui serait à l'origine de ce feu ne soit pas le seul à payer. Un entrainement programmé de longue date, qui aurait due être déprogrammé,et pourtant non et les balles traçantes, comment ce soldat se les est procurées sans l'accord de son état major. Trop facile d'accuser un soldat et son chef. Vue l'ampleur de la catastrophe, j'espère que les sanction seront à la hauteur.

Votre réponse
Postez un commentaire