En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux pères sont montés dans des grues pour faire valoir leurs droits à voir leurs enfants. Des actions très médiatisées.
 

Selon les spécialistes, les suicides par immolation par le feu et les autres actions d'éclat de ces derniers jours sont symptomatiques d'une crise économique et sociétale très grave.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mamily
    mamily     

    C est vai qu il y a une crise la difference depuis maii 2012 c est que la gauche fait perdre espoir dans l avenir contrairement a sarko . L individu a besoin de se surpasser et de voir le benefice de son travail

  • marieclaire
    marieclaire     

    Lol tu rigoles elles auraient trop peur de casser leurs paires de stilettos achetées avec la pension alimentaire ne correspondant pas aux besoins réels de leurs enfants ;)

  • Pacou70
    Pacou70     

    Si ce type obtient quelque chose , demain , Mesdames demain montons toutes sur des grues !

  • leane
    leane     

    Ha bon, il y a une crise? Je croyais qu'avec les socialos ce mot n'existait pas. Pas pour tout le monde la crise, ils ont encore des partisans qui pensent que tout va bien...Attendons...Cela ne fait qu'empirer.

  • Hollande007
    Hollande007     

    Il faut faire une revolution liberale et remettre l individu et ses libertes fondamentales au centre de la societe, et non plus favoriser l etat et le collectivisme ambiant qui broie les individus

Votre réponse
Postez un commentaire