En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le marché de l'immobilier s'assainit, grâce à... la crise.
 

La crise financière et la baisse des prix de l’immobilier obligent les agents à s’adapter et à adopter de nouvelles pratiques. Les acheteurs peuvent en tirer parti.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • lex talionis
    lex talionis     

    Bjr,
    je réagis simplement là-dessus avec ma petite expérience. J'habite castelnaudary 12000 hab. et une douzaine d'agence immo... J'ai visité plusieurs biens et souvent je ne me suis pas lancé ds le projet car je n'avais pas confiance en mon interlocuteur (agentS immo débutants), qui me collait une feuille à la fin de la visite et essayait de me tordre comme on dit ds le milieu de la force de vente...
    pression en fin de visite etc. dès la premiere fois etc. tres pénible...
    resultat j'ai acheté seul l'aide ce genre de pro débutant... et pour avoir aussi croisé des confirmés là on acheterait n'importe quoi et en confiance...

    c'est ma ptite exp, je ne généralise rien la dessus mais y a du soucis ce faire pour les juniors du métier et tant mieux.

    bien à vous

  • Paulac
    Paulac     

    Les honoraires du notaire, plus la fiscalité ,plus la commission de l'agence immobiliere represente 12 à 13 % en France, 3% en UK ou en Hollande, 2 %au USA;
    Plus les diagnostics, Carrez, Amiante, Plomb, Gaz, Performance énergétique, bientot la sécurité electrique... participe à " finir de plomber" le marché en période de contraction de la demande.

  • tzen65
    tzen65     

    Faux debat-faux semblant, dire que la crise de l'immobilier assainit le marché n'est pas vrai en terme de compétences professionnelles. C'est vrai en terme de prix des biens et de montant des commissions d'agence. Par contre, les soi-disants vendeurs non formés se sont montrés très performants en matière de vente, ont acquis rapidement les compétences techniques essentielles, très agressifs sur le marché, ils ont contribués à la baisse des commissions d'agences exhorbitantes et ont parfois fait plonger des agences trop installées dans leur confort et leur routine.
    Le discours de cet article cherche un exutoire, il faut pourtant faire face à ses responsabilités.

Votre réponse
Postez un commentaire