En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les deux médecins ont été condamnés à des peines de prison avec sursis de 8 mois pour le premier, 4 mois pour le second.
 

Deux médecins de l'hôpital de Blois viennent d'être condamnés à 8 et 4 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de la ville. Après un mauvais diagnostique de leur part, une patiente décède 3 jours après que les médecins l'aient déclaré « hors de danger ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • interne medecine
    interne medecine     

    humainement dramatique, personne ne peut rester indifférent, les médecins eux même sont les 1ers à se remettre en question face au décès d'un patient, ce d'autant plus que le patient est jeune et le décès évitable ou facilement curable, mais tout le monde peut se tromper avec des conséquences sont parfois terribles, le médecin parfait qui ne commet jamais d'erreur n'existe pas, il faut s'efforcer d'en commettre le moins possible
    ici en l'occurence et selon les minces informations ou faits allégués rapportés, le diagnostic de nécrose intestinale semble assez difficile, suffisamment pour que 2 médecins voire plus se fourvoient, on aurait plutôt pensé à un rupture secondaire de rate ou un globe vésical, un hématome de paroi, mais un processus ischémique intestinal (volvulus, hématome de paroi, dissection artérielle mésentérique, embolie graisseuse?) dans un contexte traumatique, peu y auraient pensé, surtout en l'absence de défense ou de contracture, l'unique symptôme d'alerte rapporté est l'intensité de la douleur qui est une information extrêmement subjective en médecine, qui aurait peut être mérité une 2è imagerie, il leur peut être été reproché de n'avoir pas mis oeuvre "tous" les moyens pour aboutir au diagnostic... mais la encore on ne peut "juger" sur la base de bribes d'informations

  • michou74
    michou74     

    le meme cas, une vielle dame se plaignait de douleur dans la jambe ,le toubib ne décelait rien ,quatres jours après elle est morte,cet imbécile n'avait pas vu que la jambe était cassée.les docteurs ,c'est comme les politicards , s'en mettre plein les poches le plus vite possible

  • Sapadeau
    Sapadeau     

    Les médecins , c'est comme les mécaniciens auto, sur 10 : il y en a 2 de très mauvais et 3 de douteux , heureusement les tribunaux sont la pour être dédommagé.....

  • stop66
    stop66     

    Que dire de plus ??? Quel est le nom de ces brâves bouchers ? Ce qui est le pire c'est leur "esprit corporatif" et le trop plein de suffisance de tous ces BOBOLOGUES INCOMPETENTS !!! Et il y en a de + en + ...surtout aux urgences ,car faute de moyens la médecine y est très "internationnale" (LOL) . Cela fait peur !

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    Compression de personnel + médecins étrangers sous formés (pas chers).
    Hôpital public, service des cancéreux (15 malades), le dimanche > une infirmière en tout et pour tout. Tout est dit. J'ai constaté.

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    Espérons que tu aies autant de grandeur d'âme si cela arrive à quelqu'un de ta famille ou un être cher. C'est étonnant comme certains tolèrent bien les misères des autres.

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    Il n'y a pas si longtemps, on apprenait même qu'un jeune étudiant en gynécologie, en passe de devenir médecin, enfilait ses patientes endormies. Bah, il sera banni de la gynécologie et se réorientera probablement.....en promptologie.

  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    On savait bien que plus rien ne va mais si les médecins prennent une vessie pour une lanterne, c'est la fin du rouleau !

  • dr.goldsteizer
    dr.goldsteizer     

    diagnostic inadmissible , erreur qui ne devrait plus dépasser la 6eme année d'étude.
    Que ces deux médecins retournent à la fac relire leur polycopiés.

  • smithnini
    smithnini     

    certains pensent aux malades, d autres pensent aux infirmières...

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire