En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Cyrille est séropositif et mardi dernier son dentiste aurait refusé de le soigner.
 

Mardi, à La Rochelle, un patient se serait vu refuser le droit d'être soigné par son dentiste. Ce dernier aurait considéré l'intervention sur son patient séropositif trop risquée. Si les faits sont avérés, le dentiste s'expose à des sanctions disciplinaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

75 opinions
  • matimat
    matimat     

    Alors voila, reprenons depuis le début. Un dentiste est un professionnel de santé avec toutes les responsabilités et obligations que cela entraine.Il est sous serment, certes, mais comme cité précédemment, le code de déontologie lui permet de refuser un patient pour raison personnelle à condition de l'orienter dans la suite de son parcours thérapeutique, ce qui visiblement a été fait. Il y a deja la une énorme contradiction, laissant la libre interprétation à chacun. Alors rajoutez à ces considérations juridiques, les considérations propres à chaque être humain, c'est à dire, la peur, l'angoisse, les préjugés et j'en passe, on se retrouve alors dans une situation qu"il est bien difficile de juger.
    Ce pauvre patient s'est vu refuser les soins, pour des raisons qui paraissent abominables moralement, à juste titre d'ailleurs, et qui ne fait qu'aller dans le sens d'une marginalisation entrainée par sa maladie. De plus, les pretextes trouvés sur ce forum ne sont à mon sens pas valable (le praticien peut caler le patient en fin de journée afin de protéger ses autres patients, et de toute facon il a obligatoirement un autoclave prevu pour tuer le prion qui est bien plus résistant à la chaleur que le VIH, et concernant l'équipement, une bonne paire de gant, lunette et masque sont suffisant...). Bref, tous cela ne tient pas la route. En revanche, peut-on condamner le fait qu'il est pu avoir peur, malgrés sont serment, malgrés les équipements de protection, malgrés la morale... Le serment et la blouse blanche n'ont jamais transformé un praticien en super héros, dénué de sentiment et d'angoisse. Alors oui c'est très injuste pour le patient,mais non nous ne pouvons pas juger. Chaque personne a ses propres ressentis, il a tout de même été très professionnel, si il avait tenté de surmonter sa peur, peut-être que les soins aurait été mal fait. Chaque praticien à quand même le droit de poser ses propres limites la ou bon lui semble. Et il est je trouve trop facile de condamner, derriere sa radio, son ecran ou sa télé, une situation qui en mettrais plus d'un très mal à l'aise. Je précise que je suis moi-même dentiste et que je soigne des patients séropositifs, c'est mon choix, ce sont mes propres limites, mais je ne peux pas comdamner quelqu'un qui n'a pas les même, professionnel de santé ou non. La société a dejà énormément évoluée sur la question des séropositifs, cette histoire montre que des progrès sont encore à réaliser, probablement en expliquant, en démystifiant, en rassurant, mais surement pas en condamnant...

  • Gwaihir
    Gwaihir     

    Et la morale medicale elle implique quoi : Un professionel de la santé se doit de soigner un patient quel qu'il soit sans discrimination aucune , Je suis pour ma part Aide Medico Psychologique , dans l'exercice de mes fonctions je peux etre amené a soigner un patient seropositif avec tout les risques que cela comporte , je me dois de le soigner c'est une OBLIGATION lié a ma profession j'ai deja soigné une patiente atteinte d'une hepatite B , me suis posé la question qui est de savoir si j'avais un risque de me faire contaminer par cette patiente ? non pas une seconde j'ai simplement suivit les consignes de securité a la lettre ce qui est tout a fait possible en soins dentaires si on veut bien s'en donner la peine , apres ce n'est pas le probleme du patient seropositif , lui il est la pour etre so_igne c'est tout

  • Gwaihir
    Gwaihir     

    Moi je vous repose une autre question , etes vous bien sur de n'etre jamais passé chez votre dentiste apres un patient seropositif ? parce que avec ce genre de discrimination le patient HIV ne va plus dire qu'il l'est et la on court a la catastrophe si ce n'est deja fait bien sur

  • JNN
    JNN     

    Regardez moins les bien pensants ( ouhhh c'est de la discriminationnnnn ) , tu irais boire dans le même verre qu'un sidaique ou un lépreux ? et j'ai lu également jeter les instruments si on ne peut les stériliser ? t'as déjà vu le matos , du genre une fraise ? tu te vois en jeter une à chaque fois ? ce dentiste à eu le courage de dire non car il n'assumait pas le fait de soigner une personne extrêmement contaminante ( échange de sang très possible ) ...

  • juju9210
    juju9210     

    ...vous souvenez vous du débat ? Nous ne sommes pas en train de parler de certaines pratiques de certains praticiens, nous parlons d'un patient séropositif ! Ce n'est pas une simple grippe !! Vous connaissez les risques du virus du HIV ?? Ce médecin a eu raison de ne pas soigner ce client et ce n'est pas de la discrimination ! Malheureusement, on ne soigne pas de la même manière un tel patient,

  • Kmel78
    Kmel78     

    Aubergine grillé... vous semblez avoir beaucoup de préjugés sur les dentistes... Puis-je seulement vous préciser que ceux-ci ne sont pas aux 35 heures alors terminer à 19h c'est juste MDR! Maintenant, puisque vous semblez tant jalouser cette profession, passez donc le concour de médecine et allez soigner les sidéens que vous chérissez tant! (Mais à l'hôpital, je vous le conseille, le matériel y est bien mieux adapté)

  • Jemima
    Jemima     

    ... là est la vraie raison du refus de soins !

    je suis à la CMU ... je sais de quoi je parle !

  • madame dugenou
    madame dugenou     

    Vous avez choisi de devenir Dentiste, et bon courage pour vos études car elles sont longues et difficiles. Et vous avez raison de bien connaître vos droits car comme vous le voyez vous aurez à faire face à une clientèle qui n'est pas toujours facile. Vous n'avez pas choisi de travailler dans le milieu du sida donc il me semble logique que vous ayez tout à fait le droit de refuser un patient que vous ne vous sentez pas les possibilités de soigner. Dans le cas présent le dentiste à redirigé le patient vers l'hôpital. Je ne vois pas où est le problème.

  • Aubergine grillée
    Aubergine grillée     

    Qu'est ce qu'il faut pas lire comme conneries... Il est malheureux quant 2011 autant d'étrons ne soient toujours pas au courant de la transmission du virus...Et combien de patients certainement séropos ce dentiste à soigné sans même qu'il le sache ? La vigilance est la même séropo ou pas...

  • Aubergine grillée
    Aubergine grillée     

    Tu connais bien tes droits dis donc !

    Es-tu sur que tu vas faire ce métier par vocation ? ou pour le pognon ?

    J'imagine une urgence arrivant chez toi à 18h50 alors que tu fermes à 19h00...j'imagine ta réponse : désolé, l'heure c'est l'heure et quant c'est plus l'heure c'est fermé...prenons donc un RDV ou aller aux urgences (histoire de saturer encore un peu plus le système)...

Lire la suite des opinions (75)

Votre réponse
Postez un commentaire