En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une enseigne Ikea
 

Après les accusations d'espionnage de ses salariés, le groupe Ikea est désormais soupçonné de "discrimination raciale et syndicale".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • harlemD
    harlemD     

    Enfin, les syndicats ont droits en tout impunite ( avec l aval tacite de la justice et des politiques) a tous les exces, prise d otage, saccage, spoliation de propriete prives et droits afferant, et les dirigeants n auraient pas droit de faire espionner ses employer voir de les faires demissionner!! Allons allons, ceci n est pas tres serieux, si les syndicats emploient des methodes de voyous et de mafieux, les entreprises sont legitimes a employer les meme methodet

  • harlemD
    harlemD     

    il n y a pas que IKEA qui fait de la discrimination raciale a l embauche. prenez la SNCF ou la poste par exemple, ou encore les societes de controle de l aeroport de Paris, qui embeauchent en priorites des noirs et des arabes!! . Ils ne peuvent pas le nier, la proportions est trop importantes pour etre le resultat du hasard.
    Il faut etablirs des statistique ethniques et mettre des quotas proportionnel a l embeauche!

  • Napoleoniste
    Napoleoniste     

    ♥ IKEA, bienvenue dans un monde meilleur ♥

Votre réponse
Postez un commentaire