En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les cas litigieux liés aux héritages sont fréquents, mais difficiles à trancher (photo d'illustration).
 

De nombreuses personnes âgées décident de léguer leurs biens à une personne qui ne fait pas partie de leur famille. Mais comme les cas litigieux sont difficiles à juger, le gouvernement a décider d'encadrer cette possibilité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Mouli-mouli
    Mouli-mouli     

    à quand une loi permettant au parent survivant de vendre son bien pour aller habiter là où lui il veut, et pas se soumettre à la volonté des enfants qui refusent de signer la vente

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien, on ne pouvait déjà pas être maître de ses bien de son vivant avec la gauche, désormais on ne le sera pas non plus à sa mort ! Tout ça parce que les juges étaient obligés de bosser (rendez vous compte c'est pas comme si on les payait pour ça) pour déposséder celui qui a soigné une personne pendant des années pour refiler l'héritage aux enfants qui ont laissé crever le vieux. Faut dire que ça les mobilisait tellement qu'ils pouvaient plus bosser sur les écoutes de Sarkozy ;)

  • He Ben He Ben
    He Ben He Ben     

    Cette ministre de quoi elle se mêle. Comme le dit a juste tiré ESTUAIRE certains enfants ou neveux ou arrières sont les pires. les personnes qui s'occupent des anciens depuis très longtemps ont plus de mérite que la famille elle même, je sais de quoi je parle.

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Il y a des enfants et petits enfants qui sont pire d'indifférence que des étrangers. Beaucoup de personnes âgées sont bien plus entourées par leur personnel que par leur famille !

Votre réponse
Postez un commentaire