En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Robert Navarro, ancien patron de la fédération socialiste de l'Hérault, arrive au tribunal de Montpellier le 7 juin 2016.
 

Trois mois de prison avec sursis, 20.000 euros d'amende et trois ans d'interdiction de droits civiques ont été requis ce mardi contre Robert Navarro, la même sanction étant préconisée pour sa femme, patron de la puissante fédération socialiste de l’Hérault pendant 20 ans.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Rians83
    Rians83     

    Comment voulez vous que les français aillent voter quand on voit que presque tous les jours une affaire sort. Ils se protègent tous pour continuer à profiter de tout et n'importe quoi. Cela ne leur permet pas de connaître les problèmes des français qu'ils rencontrent. Comment cela va finir?

  • makana
    makana     

    les politiques ne vont jamais en prison ,toujours de la prison avec sursis ,il faudra m' expliquer un jour !!!!!!pourquoi tant de différence avec le citoyen lambda !!

    deuxc
    deuxc      (réponse à makana)

    Demandez-leur quand ils viendront mendier leurs voix.

Votre réponse
Postez un commentaire