En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mleave
    mleave     

    Mamily, mirabelle, charlesquinattendplus, vous êtes risible.
    Vous avez déjà décidé que Monsieur Jacquens est coupable alors que vous ne connaissez pas le dossier.
    J'etais au tribunal et je peux vous dire que c'est tout simplement l'inverse.
    En fait, l'avocat de Monsieur Jacquens a prouvé que Monsieur Jacquens a respecté la loi, c'est la sous-prefecture du Havre qui a detourné la loi.
    Monsieur Jacquens est bien connu sur le Havre pour son Humanisme. Il a fait pour la société bien plus que vous ne pourriez l'imaginer.

  • mamily
    mamily     

    c'est normal de sanctionner cette attitude peut républicaine !!! la justice a été trop laxiste sur ce sujet depuis trop longtemps !!! les Français n'ont pas les moyens d'aider la terre entière !! ils n'ont déjà pas les moyens de faire vivre leurs citoyens dans la difficulté .

  • mirabelle
    mirabelle     

    Cela et comparable au mariage blanc ,faire dans l'humanité pour des immigrés dans l'inegalité alors que beaucoup de français sont dans la pauvreté ,mais magouillé et faire des faux normal qu'il paye

  • vobulis
    vobulis     

    dommage parce que ça tombe sur un pauvre type : alors que les VRAIS passeurs, amis notamment d'imams et de boites à embauche glauque (parle par expérience), sont CONNUS des services d'état, engrangent du pognon, font rentrer du monde, mais à eux on n'y touche pas ?!?!?!

  • charlesquinattendplus
    charlesquinattendplus     

    Faux et usage de faux. Tout à fait, les lois sont pour tout le monde, Monsieur de la Croix-Rouge. Et lorsqu'on connait des gens qui y ont oeuvré et qui en sont partis dégoûtés par certaines pratiques courantes, on est en droit de se poser certaines questions quant à l'accord sur le service rendu.

Votre réponse
Postez un commentaire