En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Haute-Garonne: la directrice d'une école "séquestrée", puis libérée

Mis à jour le
Dans la nuit de jeudi à vendredi à l'école Rivière de Toulouse, une école est occupée par les parents d'élèves et leurs enfants.
 

Afin de protester contre la fermeture d'une classe de maternelle les parents de l'école Rivière ont, pendant la nuit de jeudi à vendredi, "séquestré" la directrice de l'établissement. Elle a été libérée ce vendredi matin.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • felicie
    felicie     

    Quel bel exemple donné par les parents à leurs enfants ! On peut critiquer sur beaucoup de points les enseignants, qui ressemblent beaucoup à des privilégiés, et beaucoup à des électeurs chouchous des gauchistes, et qui méritent les plaintes des parents dont on "désinstruit" (pardon pour le barbarisme ségolénien !) les mômes au point d'envoyer en 6e un pourcentage honteux d'analphabètes. Mais justement parce qu'ils sont souvent mauvais, il ne faut pas leur donner l'arme de la séquestration qui en fait des martyres et rend caduques les plaintes justifiées des parents qui voient leurs mômes de plus en plus analphabètes à l'entrée en 6e.

  • valgego
    valgego     

    On ne peut pas dire qu'elle était séquestrée si elle soutient la démarche , elle était complice c'est tout , assise entre deux chaises ,celle de son poste et celle des revendications parentales . Ne connaissant pas la situation , je ne porterai pas de jugement sur son bien fondé . Si les chiffres avancés sont les bons , encore faudrait-il connaitre ceux des autres classes , la revendication semble légitime .

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Quand on sait que les directeurs sont des profs qui se tapent tout le boulot administratif, toute la responsabilité, pour une prime symbolique ridicule ... C'est sûr que vous verrez jamais un cadre de l'éducation nationale se faire remarquer. Eux qui prennent véritablement les décisions, les boulets de l'éducation nationale, ils ne se feraient pas séquestrer mais pendre haut et court ...

Votre réponse
Postez un commentaire