En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Après l'affaire du bizutage qui avait éclaboussé les pompiers de Paris, voici un nouveau témoignage sur le métier de pompier et ses difficultés en interne. Renaud Blanc, invité du Midi-15H, dénonce dans deux ouvrages, le harcèlement, les manipulations et les mensonges au sein de sa caserne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Philippe Serin
    Philippe Serin     

    toutes la direction et les responsable du bizutage viré et ils ne peuvent plus réoccupé un poste public a vie,plus les peines prévus par la loi.(les politiques sont des emploie public,vous la l'avait oublié les poulés de cons)
    La mafia politique Française serait bien nettoyé non il me semble ou jsuis con ?

  • lepompierdu35
    lepompierdu35     

    Bonjour

    Je suis également sapeur-pompier volontaire et j'ai subi un grand harcèlement moral: j'ai fais plusieurs grèves de la faim dont une de 40 jours.
    J'ai faillit mettre fin à mes jours à plusieurs reprises.
    Lors d'une manoeuvre, j'ai été agressé et me suis retrouvé 3 ans en arrêt pour accident en service.
    Les médecins m'ont mis sous anti dépresseur.
    Le dossier passe au tribunal administratif de Rennes fin de ce mois ci.
    Renaud BLANC m'a d'ailleurs soutenu lorsque j'ai failli mettre fin à mes jours.

    Sapeur pompier n'est pas un métier facile et on n'est pas bop soutenu par notre hiérarchie...

Votre réponse
Postez un commentaire