En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le harcèlement devient un motif de licenciement au fmi
 

WASHINGTON (Reuters) - Le harcèlement devient un motif de sanction disciplinaire, voire de licenciement au Fonds monétaire international (FMI), selon...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • rickson
    rickson     

    maintenant il faudra aussi passer devant un expert psychiatre pour savoir le taux de perversité d'un individu avant de prendre la tete du FMI? ;-)
    les successeurs de strauss kahn doivent le hair!!! maintenant ils vont etre encore plus surveillés!!! mdr

  • geneu64000000
    geneu64000000     

    Pourquoi cela ne l'était pas avant DSK, il n'y avait pas de sanctions????? tiens donc!!! voilà autre chose lol!!!! comme quoi, ces pratiques ne choquaient personnes dans ces hautes sphères!

  • Verly
    Verly     

    ...à moins que l'affaire de DSK ne vienne à point nommé parce qu'il avait fait en sorte que le FMI cesse de harceler la Grèce... ce qui ne faisait pas l'affaire des banquiers de la city ni de Wall Street...

  • bla
    bla     

    chez nous on étouffe les affaires !!!
    avec la bénédiction des mamans

  • zakouski
    zakouski     

    oui, absolument, c'était une liaison librement consenti entre adultes largement capables intellectuellement.
    cela dit, certaines ne vont pas se priver de repasser à la caisse si il y a quelque chose à prendre...
    j'ai fait pas mal de boites et ceux et celles qui couchaient utile n'ont jamais eu que du mépris pour les petits employés, ne versons pas de larmes de crocodiles !

  • zakouski
    zakouski     

    pas d'angélisme facile...
    les américains peuvent faire le fête en Amérique du Sud ou il y a des bordels et de l'alcool sans limites et retourner ensuite sagement chez eux...
    beaucoup de pays aux législations ultra sévères, pratiquent très hypocritement le tourisme sexuel...
    je me souviens d'une émission de télé ou une brave nordique nous expliquait mener une vie de nonne 11 mois par an pour se lâcher à fond 15 jours au Sénégal, ce qui est quand même assez triste comme vie.

  • mecdedroite
    mecdedroite     

    il faut quand même remetre les pendules à l'heure: ce n'est pas une secrétaire mais une économiste... et pas du genre économiste a deux sous!

    ça m'énerve quand des gens considèrent qu'une femme ne peut être que secrétaire ou femme de ménage.

    exactement le genre de mentalitée pour laquelle on souhaite les même rêgles qu'aux US.

  • zakouski
    zakouski     

    dans les années 90 c'était encore la nuit...
    mais pour beaucoup de délits et d'accidents et encore plus dans les années 80 etc etc...
    dans les années 60/70, ma propre soeur pouvait rentrer seule à pieds vers 23 heures en traversant le centre de notre petite ville, ce n'est bien sur plus prudent pour une jeune femme depuis les années 80 !
    le système de valeur entre le hommes et les femmes changent énormément depuis quelques années, avant c'était simpliste, si les policiers ont toujours écouté les victimes et veillé sur les sujets sensibles il faut reconnaître que les exigences de justice par la société était moindre, seul les crimes de sang motivaient la colère et l'exigence de la peine de mort.

  • JC64
    JC64     

    Cette affaire (conseillère Hongroise harcelé) va donc rebondir et le FMI va être entaché : donc bouclier préventif !!! Le DSK aura tout détruit : sa victime, sa famille (femme, enfants..), le FMI, le PS mais pire la réputation de tout les Français....Bravo le tocard.

  • zakouski
    zakouski     

    étrange affaire...
    1/je ne suis pas persuadé qu'un citoyen américain fasse l'objet d'un tel acharnement pour le même délit en France.
    2/à l'évidence, la codification des rapports entre les hommes et les femmes change encore,du fait de la mondialisation et d'internet, ce n'est pas un mal mais pas une raison pour transformer les hommes en cibles judiciaires pour des délits fabriqués.
    3/finalement, avec l'évolution des moeurs, tout le monde peut être concernés même les gay et lesbiens.
    4/les femmes sont les premières à se méfier des intrigantes qui utilisent sans scrupules leurs charmes pour avancer.
    5/les entreprises se penchent enfin sur ce problème, comme celui del'alcolisme,également,
    les petits employés qui travaillent durement pendant que les autres rigolent apprécieront.
    6/il semble que le système de valeurs devient totalement incompatible entre latin et anglo saxons ultra puritains.
    7/si la défense de la cause des femmes est une urgence prioritaire qui exige encore de trop nombreuses avancées, il me semble toutefois que cette affaire ne changera par le quotidien d'une femme pauvre et sans ressources dont l'agresseur n'est pas célèbre ou riche!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire