En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
cour école
 

La ministre de l'Education nationale lance ce jeudi un nouveau plan contre le harcèlement et la violence à l'école. BFMTV a recueilli le témoignage d'une mère, dont le fils a été victime de "happy slapping". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Un enfant sur dix est harcelé ou tabassé un jour ou l'autre par des enfants pour la plupart issus de l'immigration, mais bon faut pas le dire continuons à regarder le doigt plutôt que la Lune.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Un enfant sur dix est harcelé ou tabassé un jour ou l'autre par des enfants pour la plupart issus de l'immigration, mais bon faut pas le dire continuons à regarder le doigt plutôt que la Lune.

  • Facebook-937102726313571
    Facebook-937102726313571     

    Ma fille, en 4ème aujourd'hui, a subi du harcèlement moral en 6ème par une ancienne camarade de classe de primaire qui s'est prise pour une caïd !
    Avant les vacances de la Toussaint, c'est mon fils rentrant en 6ème cette année qui s'est fait harcelé physiquement. Pour nos 2 enfants, nous avons eu entretien avec le professeur principal pour notre fille (qu'une réunion d'information sur le harcèlement à l'école faite après RDV) et le principal adjoint du collège pour notre fils (exclusion d'une semaine pour l'enfant en cause). Il ne faut pas lâcher l'affaire ! Être toujours derrière eux et surtout du dialogue !

  • grognon
    grognon     

    Le recteur nous a un jour écrit en nous disant: 'Le proviseur dit que c'est un jeu, arrêtez d'en faire un problème, et passez à autre chose'. Le recteur et le proviseur doivent être renvoyés pour faute professionnelle.

Votre réponse
Postez un commentaire