En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
H. Mariton : « Je ne suis pas favorable au statut du beau-parent »
 

Invité sur RMC et BFMTV ce vendredi, Hervé Mariton, député UMP de la Drôme s’est exprimé sur l’homoparentalité à laquelle il est hostile. L’ancien ministre s’est également prononcé contre le statut du beau-parent en général.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • troisquatre
    troisquatre     

    A l'époque où 2 mariages sur 3 se terminent par un divorce,les homos veulent le mariage uniquement pour le droit d'adoption c'est tout.
    Le pacs leur donne suffisament de droits pratiquement égale au mariage, et beaucoup plus simple en cas de séparation, mais ils veulent toujours plus.Problème en france se sont les associations qui commandent les lois au gouvernement, le monde à l'envers quoi.

  • fulano
    fulano     

    ce n est ni de droite ni de gauche;l avortement aussi;chacun a sa conscience;

  • Asdrubal
    Asdrubal     

    Tout à fait d'accord : il faut un référendum qui serait d'autant plus justifié que ce sujet ressort de la société française.
    Il faut absolument préserver la famille "nucléaire" : un père, une père et les enfants. C'est notre société que l'on veut détruire. Par ailleurs, des pans entiers du Code Civil vont tomber car on y fait constamment référence aux notions de père, mère, de famille.
    Puisqu'on n'organise pas de manif, le seul moyen de manifester son est d'aller à la messe spéciale qui est prévue dimanche je crois (?)

  • racarm
    racarm     

    IL ne s'agit pas de manque d'amour ou d'éducation. C'est toujours la réponse faite, alors que la réticence ne vient pas de là.Elle vient de la situation familiale dans laquelle se trouve l'enfant et des effets qu'elle pourrait avoir sur son devenir .
    Quand cet enfant sera adulte, que pensera-t-il de sa situation?

  • cpt
    cpt     

    Je n'ai pas entendu parle plus de problemes avec les enfants eleves en couple homo qu'avec des couples heteros dans les pays ou c'est autorise. A la limite il y a moins de problemes etant donne que 10 % des mariages heteros célébrés en 2000 ont donné lieu à un divorce dans les cinq années qui ont suivi et que ca ne s'est pas ameliore, on imagine le nombre de familles monoparentales ou recomposees qui posent aussi probleme pour l'education des enfants. L'education des gosses c'est l'amour qu'on leur donne homme ou femme.

  • Letempsnefaitrienàl'affaire
    Letempsnefaitrienàl'affaire     

    concerne tout le monde à des degrés divers. Je pense que tu veux parler d'alcoolisme... Un verre ça va....deux verres bonjour le vocabulaire

  • Varois37
    Varois37     

    L'alcoolémie ne touche pas les homosexuels? grande nouvelle!!

  • marti07
    marti07     

    je suis vulgaire avec les gens qui parlent sans connaitre, je suis donc beau pere et je ne dois pas avoir de droit? sachant meme si ca ne vous regarde pas que leur pere ne veut pas payer de pension! je m'en fous mais bon privilegier le droit des parents mort de rire, dans bcp de cas ils s'en foutent ils font leur vie, et ne vous inquietiez pas mere theresa, les enfants de ma femme sont parfaitement heureux

  • WR78
    WR78     

    Il a raison, on mélange tout dans notre pays et surtout les groupes de pression influencent les politiques et n'ont aucune limite puisque tout leur est accordé. L'objectif est de détruire la famille, nous avons déjà la théorie du gender qui vient bien sûr d'un groupe de pression des Etats-Unis qui veut nous fait croire que le sexe féminin ou masculin à la naissance ne prouve pas que nous soyons garçon ou fille. A mon avis les français doivent donner leur avis par référendum, c'est à eux de décider et non pas une majorité de députés qui votent pour leur parti, pour garder leur place et non pas par conviction

  • racarm
    racarm     

    prendre toujours des exemples extrêmes et non majoritaires pour justifier une situation qui l'est tout autant (extrême et non majoritaire)?

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire