En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

FLORANGE, Moselle (Reuters) - Guy Bedos a apporté lundi avec ses armes, celles du rire, son soutien aux salariés d'ArcelorMittal de Florange...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • unouvrier
    unouvrier     

    cet abruti de première Qu'il continu son métier de pseudo comédien ce sera amplement suffisant

  • gauchecaviar
    gauchecaviar     

    il ne manquait plus que lui!!!
    celui qui s'est moqué des arabes dans sa jeunesse en faisant même des sketches!!et aujourd'hui les poches pleines de fric veut les defendre et defendre les travailleurs!!!
    il ne sait même pas ce qu'est un bout de ferraille!!!
    dans un sketche il avait dit quel C....

  • VINOULIN
    VINOULIN     

    sans intérêt, il veut faire parler de lui ... comme montand ... ils se rapprochent après avoir craché dans la soupe

  • DrGang
    DrGang     

    maintenant que le mal est fait (rachat d´Arcelor par Mital) la marge de manœuvre est malheureusement très faible pour sauver le site. Quand á Bedos et ses "meetings anti Sarkozy", sa visite sur le site est inutile en plus d´être complétement démago, il vient juste faire la pub de son spectacle en se servant du malheur des sidérurgistes. C´est PITOYABLE, en plus il doit avoir certainement des placements financiers type fond de pensions qui participe de prés ou de loin á la fermeture d´usines jugées pas assez rentables pour augmenter les dividendes des actionnaires.

  • CORSICA690
    CORSICA690     

    ce monsieur decouvre aujourd'hui la desindus alors que ca a commence il y a plus de 25 ans avec son ami mitterrand
    s'il veut soutenir les salaries il a qu'a garder 1300 €/mois pour ces besoins et donner le reste aux ouvriers ca c'est concret
    Des fois on se demande si ces gens sont vraiment dans un etat normal................
    heureusement que la connerie tue pas.............

  • FRINCHISES
    FRINCHISES     

    IL SERA EN PLUS METTRE DE LA DETENDRE.

Votre réponse
Postez un commentaire