En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mobilisation à Guéret, dans la Creuse, pour la défense du service public en zones rurales.
 

A l'initiative d'un collectif creusois, 10.000 personnes sont attendues dans les rues de Guéret ce samedi pour manifester contre la fermeture des services publics en zones rurales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • FXXX001
    FXXX001     

    Bizarre, pas un mot du FNRMB?

  • Gabuzo06
    Gabuzo06     

    On aurait aimé avoir un peu plus de précisions sur les services publics qui sont destinés à être défendus contre leur fermeture, sinon 100 % avec ce collectif !

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à Gabuzo06)

    Maternité, médecine, poste

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    ce qui est consternant , c'est que ce sont les mêmes qui reconduisent LES MÊMES au pouvoir- un grand exemple-un syndicaliste des fourneaux-

    FXXX001
    FXXX001      (réponse à CogitoErgoSum)

    Tu milites pour ta paroisse...
    de plus en plus de syndiqués et syndicalites votent FNRBM (surtout la FO)

  • lio84
    lio84     

    voilà, un endroit, que HOLLANDE aurait du y aller, mais il a peut-être peur des sans dents ???

  • rossignol
    rossignol     

    Ce n'est pas la faute de l'Etat si les communes rurales se vident. Les jeunes, les moins jeunes, les médecins, les fonctionnaires ne veulent tout simplement plus y vivre. C'est aux collectivités locales, municipales, départementales, et aux habitants eux-mêmes de trouver des solutions, sans toujours faire appel aux autres. La solidarité aussi a ses limites. Faire appel à l'Etat, c'est en vérité faire payer les autres Français.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à rossignol)

    La solidarité pour les banques n'a pas de limite en tout cas

Votre réponse
Postez un commentaire