En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Guadeloupe est paralysée depuis le 19 janvier par une grève générale.
 

Depuis 3 semaines, la Guadeloupe est paralysée par une grève générale. Les syndicats protestent contre la vie chère et demandent une hausse des salaires. Mais l'Etat refuse la hausse de 200 euros demandée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • democrate
    democrate     

    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil!!!

    Atterris, garçon, descends de ton nuage et ouvre les yeux, si ils ont pour slogan: "La gwadloup cé tan nou - la gwadloup cé pa ta yo - yo bisyon fé sa yo vlé - a dan péyi en nou"
    Ce qui veut dire "La Guadeloupe est à nous - la Guadeloupe n’est pas à eux - ils veulent faire ce qu’ils veulent - dans notre pays", c'est qu'il y a de bonnes raisons!

  • Pouvoir d'achat
    Pouvoir d'achat     

    Je ne sais si tu as beaucoup voyagé mais l'orthographe et la grammaire française ne semblent pas être ton fort (fautes de syntaxes et au moins 13 fautes d'orthographe!)

    Quant à tes idées: misère sympa au soleil? Pas d'exploitation des patrons blancs? En France "on s'en sort super bien"? Enfin ,pour ta gouverne, ils ne réclament pas leur indépendance mais PLUS DE JUSTICE SOCIALE et de quoi vivre dignement!

  • REU
    REU     

    j ose en effet te dire le contraire. tu es de ceux qui pensent que la misere est bien moins rude au soleil. dans ce cas si l hiver ne tue pas et compagnie ? pourquoi l'Etat francais paye t'il ( une fortune ) en prime d'eloignement pour les volontaires hexagonaux qui se rendent au soleil dans une ile privilégié en leur pyant une surrémunération de l'ordre de 40 % pour cause de vie chere? ? et les autres il screvent au soleil ? ah comme ce sont des locaux ils t habitués c est ca ???

  • Fredisland
    Fredisland     

    J'ai beaucoup voyagé dans le monde et j'ai vu peu d'endroits aussi privilégié que la guadeloupe. L'hiver ne tue pas, les liens familiaux et amicaux sont beaucoup plus forts et soudés qu'en Europe, le confort pour une ile (CanalSat, Internet haut debit,...) je l'ai pas vu ailleurs. Alors c'est sur que se créer des combats, et se plaindre, c'est plus facile que se créer soi meme son économie. et ne me dites pas que les blancs bla bla bla, j'ai des centaines de contre exemples. franchement en france on s'en sort super bien si on a un peu de # et de volonté, mais si on fais la pleureuse à vouloir l'etat qui innonde et en meme temps vouloir etre independant, c'est stupide, et osez pas me dire le contraire

  • metro
    metro     

    Ne confondons pas beke et métro , de plus à qui appartient la guadeloupe , historiquement pas plus aux uns qu' aux autres , à ma connaissance il ne reste pas de survivant des indiens tainos . Je veux croire que l' on peut vivre ensemble et que tout ce qui se passe actuellement ne reflète pas la pensée de la majorité des antillais . Si en métropole on manifestait avec comme slogan la france est à nous , la france n' est pas à vous , on crierait au racisme au scandale ! Je pense que les métros qui vivent en gwada n' y seraient pas venu si ils étaient racistes , ils sont venus pour la qualité de vie et non pour exploiter qui que ce soit !!! Je pense que l' on se trompe de combat et que l' on confond malaise sociale , lutte des classes avec lutte raciale !

  • rod59000
    rod59000     

    decolonisons la guadeloupe
    Posté le 12/02/2009 01:06:48 par rod59000
    pour moi la vraie solution c'est de prendre notre destin en main, car je suis sur que nous disposons de ressources naturelle,intellectuelle,et humaine necessaire pour nous imposer. ce que nous vivons aujourd'huit n'est rien que de l'esclavagisme moderne...Alors deconisons la guada et les antilles.

  • rod59000
    rod59000     

    pour moi la vraie solution c'est de prendre notre destin en main, car je suis sur que nous disposons de ressources naturelle,intellectuelle,et humaine necessaire pour nous imposer. ce que nous vivons aujourd'huit n'est rien que de l'esclavagisme moderne...Alors deconisons la guada et les antilles.

  • ouimonsieur
    ouimonsieur     

    ... Nous devons etre tous unis, car les temps à venir sannoncent durs.

    Ils veulent nous divisé ; ils nauront pas le dernier mot ; ils ne doivent pas avoir le dernier mot. Nous gagnerons.





    URGENCE AVANT MASSACRE GUADELOUPE

    dimanche 8 février 2009 (15h44)



    infos de Guadeloupe :



    4000 militaires/gendarmes/CRS sont arrivés samedi 07 février 2009 - 22:29 par soutien



    Chers compatriotes,



    C’est un appel de soutien que je lance depuis la Guadeloupe.

    Un collectif de 52 organisations comprenant tous les syndicats, des groupements de mutuelle, des fédérations d’associations, les plus grosses associations de la Guadeloupe, le syndicat des transporteurs, les syndicats des stations de service, syndicat de pêcheurs, etc a lancé un mouvement de grève depuis le 20 janvier 2009.

    Des négociations on été engagées au World Trade Center, avec autour de la table de négociation, une représentation de l’ensemble des décideurs de la Guadeloupe :

    Le collectif : *Lyanag kont profitasyon* - Rassemblement contre les profiteurs

    Les élus : Conseil Régional - Conseil Général - Les maires - les Députés - Les Sénateurs

    Les socio professionnels : MEDEF - CGPME - CTPME - CCI - CES - etc

    L’Etat : Préfet de Région - Les Directeurs d’administration centrale

    Suite à la lecture d’une note émise par le Secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, Yves JEGO, le Préfet de Région a décidé d’abandonner la table de négociations pour soi-disant se mettre à travailler.

    Aujourd’hui, vendredi 30 janvier 2009, près de 60.000 personnes ont défilé dans les rues de Pointe à Pitre, afin de démontrer leur soutien au "kolectif", or les médias métropolitains, confisqués par SARKOZY, ne font guère écho de ce mouvement dont la substance est unique dans l’histoire de France ; car, c’est la première fois qu’un telle manifestation arrive a créer un consensus de toutes les forces vives d’une Région et sans exclusive.

    La Guadeloupe réclame la venue du Premier Ministre pour gérer une fin de cette crise. Or, le ministre de tutelle, en l’occurrence Monsieur JEGO, refusant de jouer son rôle légal, refuse de se rendre en Guadeloupe par peur de...

    L’Etat Français s’est défaussé devant le peuple guadeloupéen qui a assisté en direct à la démission du gouvernement.

    Les négociations étaient retransmises par 3 chaines de télévision locale, les téléspectateurs ont assisté au départ du Préfet qui a refusé de continuer les négociations, promettant de sévir en cas de dérapage.



    17 Airbus ont débarqué depuis début janvier, avec près de 4000 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu’aux dents. Des chars d’assauts, des minutions, des cercueils en plastique, des vivres ont également été acheminés en même temps que ces forces de répression.



    Ce tel dispositif de guerre coûte 3 millions d’euros par jour au contribuable français.



    Les guadeloupéens auraient préféré que cet argent serve à résoudre quelques uns des 146 points de la plateforme de revendications.



    L’Etat français a tiré sur la foule à plusieurs reprises en Guadeloupe : 1910 - 1925 - 1952 - 1967



    En 1967, suite à un fort mouvement de grève, messieurs MESSMER, MARCELIN et DE GAULLE ont fait tirer sur la foule et tuer plus de 170 personnes - officiellement seuls 31 morts ont été déclarés par l’Etat.

    Pendant que je rédige ce document, le gouvernement vient de décider de transférer les rédactions de RFO à Paris, les émissions locales ne seront plus produites localement.



    Sarkosy se fabrique sa dictature par ses exactions, voilà que l’Outre-Mer revient 30 ans en arrière avec les pratiques coloniales.



    Chers compatriotes, je vous demande de diffuser ce document par vos relais, il faut que toute la France sache que l’on se bat pour l’ordre juste et contre les profiteurs de toute nature. *"La gwadloup cé tan nou - la gwadloup cé pa ta yo - yo bisyon fé sa yo vlé - a dan péyi en nou"

    * /*"La Guadeloupe est à nous - la Guadeloupe n’est pas à eux - ils veulent faire ce qu’ils veulent - dans notre pays"

  • ouimonsieur
    ouimonsieur     

    reveille toi mon pays montre leur a tous ceux qui brassent des millions des milliards que sans toi il ne seront rien dis leur ta souffrance que tu en a marre de leur rafistolages et autre magouilles le pays c nous pour tous et non nous dabord les autres n en sauront rien il est temps que ca cesse
    les profiteurs ne sont jamais payeurs

  • Cejiem76
    Cejiem76     

    Comme vous vous plaignez, pauvre de vous. Par contre vous profiterez comme tout les guadeloupéens, et les manifestants, de la baisse des prix des produits de premières necéssité, de la baisse de l'essence, de l'augmentation des salaires s'il y a. Vous êtes parmi les premier à vos plaindre, par contre une fois qu'on aurra gain de cause, on vous entendra plus, hein?
    Oui, madame les guadeloupéens pensent à leurs enfants et aux votre d'où notre combat. C'est pas le moment des pleurnicheries.

    Pour votre complête information, LKP signifie Liyannaj Kont Pwofitasyon si vous êtes une vrai guadeloupéenne, ce que je doute, vous savez ce que cela veut dire. A bon entendeur,......

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire