En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grogne des policiers: nouvelles manifestations à Paris, Strasbourg, Toulouse, Nice...

French police officers gather in front of the Opera Garnier in Paris, during a protest against mounting attacks on officers on October 24, 2016. France's Interior Minister Bernard Cazeneuve on October 24 attended a meeting in Rouen between the head of police Jean-Marc Falcone, unions and police officers, "to understand their discomfort," on the eighth day of their of movement, noted AFP. The frustrated officers want reinforcements and stiffer penalties after a string of attacks on law enforcement, as the issue of safety feeds into France's looming presidential race.

ALAIN JOCARD / AFP
 

Des manifestations ont de nouveau eu lieu lundi soir à Paris et dans plusieurs autres villes. Les policiers réclament notamment l'amélioration des conditions matérielles d'exercice de leur métier, un assouplissement des règles de la légitime défense ou encore l'instauration de peines plancher pour leurs agresseurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mai2017
    mai2017     

    La france est le seul pays au monde ou les délinquants, les assassins, etc. ont plus de droits que les forces de l'ordre et surtout, la france est probablement le seul pays au monde ou les fonctionnaires de police ne sont ni soutenus par leurs directeur, leur ministre et leur président.

  • Toutatis
    Toutatis     

    A 23h50 il y a plus deux mille policiers qui manifestent à Paris.

  • Toutatis
    Toutatis     

    "Partage info Police" sur facebook filme les manifestations en direct. Cela nous permet de constater qu'il y beaucoup de policiers qui manifestent ce soir.

Votre réponse
Postez un commentaire