En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grève des fonctionnaires mardi: à quoi faut-il s'attendre dans les écoles?

Les fonctionnaires appelés à la grève mardi
 

Dans l'éducation, les syndicats s'attendent à ce que le mouvement soit "très suivi" avec un enseignant du primaire sur deux en grève. Plusieurs écoles devraient fermer leurs portes.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • raletrol42
    raletrol42     

    Quand on a un boulot assuré, il est, je trouve, indécent de faire grève en ce moment...je sais oh combien le métier d'enseignant peut être pénible et ceux liés à l'éducation des gamins et de leurs parents.
    Mais certains "fonctionnaires" se greffant à ces manifs sont je pense, largement à côté de la plaque, en ce qui concerne la réalité du quotidien de beaucoup d'actifs.
    Venez faire un tour dans d'autres secteurs professionnels, et vous reviendrez réclamer ensuite...
    Aujourd'hui un actif "modeste" n'a aucun avantage à aller bosser , là est le vrai nœud du problème!
    Normal de mieux s'en sortir quand on ne bosse pas mais que l'on pond des gamins??

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    3eme essai!
    A chaque proposition de changements pour améliorer l’éducation, les enseignants montent au créneau « pour le bien des enfants »… En fait, ils/elles NE pensent qu’à leurs avantages et bien-être !
    La semaine de cinq jours avec un repos de deux jours – samedi dimanche – est en place partout ou presque dans le monde mais il paraît que pour les enfants français c’est mauvais… il y a beaucoup d’autres examples…

    Mister_Slowhand
    Mister_Slowhand      (réponse à SuperPlus)

    C'est tout à fait stupide de revenir à la semaine de 4 jours. On sait depuis très longtemps que les cycles d'apprentissage ne se font pas dans l'après midi. Tous les pays ont des organisations d'école qui tient compte de ça, et qui allège la charge en fin de journée.
    Mais devant le changement en semaine de 4 jours, ce sont pour beaucoup les municipalités qui ont bloqué. Soit bêtement par manque de moyen (il faut trouver les intervenants pour encadrer le temps périscolaire), soit par opposition idéologique : le maire de ma commune a dit que jamais il ne mettrait un centime dans une activité, résultat c'était cour de récré de 15h45 à 16h30...
    Les instits, ils savent ce qu'ils font, depuis toujours ils organisent le programme avec les matières "dures" le matin (math/français) et les matières plus créatives l'après midi.

  • vauban
    vauban     

    à quoi faut-il s'attendre dans les écoles?
    au bordel habituel bien sur ...

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Encore les privilégiés qui manifestent. Mes parents étaient prof des écoles. Ils touchent 2200 et 2500 de retraite soit 4700 à deux et sont mécontents. Je leur ai proposé de payer leur impôts s ils me donnaient leurs revenus. Ils ne veulent pas. Pourquoi donc??

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Encore les privilégiés qui manifestent. Mes parents étaient prof des écoles. Ils touchent 2200 et 2500 de retraite soit 4700 à deux et sont mécontents. Je leur ai proposé de payer leur impôts s ils me donnaient leurs revenus. Ils ne veulent pas. Pourquoi donc??

  • Ana_the
    Ana_the     

    Je suis moi-même enseignante dans un collège et franchement, je ne vois pas l'intérêt d'une telle grève. La hausse de la CSG va être compensée. Concernant la journée de carence, j'en ai assez du micro-absentéisme répété de certains (une minorité certes), qui ne permet donc pas de remplacement ; ce sont les élèves qui en pâtissent.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Education nationale et grève tout comme instituteur de gauche sont des tautologies.
    En fait nos enseignants sont très forts en "grève" mais pas très en enseignement , je comprends maintenant les mauvais classements de la France dans les tests Pisa, et pourquoi ça se dégrade d'année en année!

    Mister_Slowhand
    Mister_Slowhand      (réponse à beaudolo)

    Les instituteurs ne font rien et c'est la seule raison des problèmes de l'éducation ?!
    Un peu court comme réflexion...
    Qui décide des programmes, qui s'appauvrissent d'année en année ? Je suis sidéré de voir le contenu du programme de primaire quand je le compare à mes cahiers de l'époque.
    Quand je vois la reconnaissance, qu'elle soit morale ou financière, qu'ont les instituteurs, je peux comprendre qu'ils laissent filer pour certains. Longtemps, le "maître", c'était un notable dans le village, il représentait le savoir et la transmission à la nouvelle génération. Il y en a encore dans les villages de ces engagés qui y croient. Mais le système tend à les dégoûter.
    On ne veut pas d'éducation, on veut de la formation.

Votre réponse
Postez un commentaire